• mar. Sep 27th, 2022

Remise des certificats aux lauréats des formations thématiques pour le renforcement des capacités

ByAdministrateur

Juil 12, 2021

BUJUMBURA, 9 juil (ABP) – Le ministère de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, en collaboration avec le projet Media Support de l’ONG La Benevolencia, a procédé vendredi le 9 juillet 2021, à Bujumbura, à la remise des certificats aux lauréats des formations thématiques de six mois, organisées pour le renforcement de leurs capacités, a constaté l’ABP sur place.

Au nom du ministre de la Communication, des Technologies de l’Information et des Médias, l’assistant du ministre audit ministère, M. Thierry Kitamoya, a remercié les acteurs médiatiques pour leur contribution irremplaçable dans l’édification constante de la nation. « Nul n’ignore le rôle des médias notamment dans le processus de démocratisation et de décentralisation car, sans l’information, les citoyens n’ont pas de choix éclairé sur ce qui les concerne. En effet, informer est non seulement un droit mais aussi un devoir », a-t-il ajouté.

Il a saisi cette opportunité pour saluer cette initiative visant à améliorer le professionnalisme des rédactions afin de mieux servir la nation.

Le paysage médiatique burundais est caractérisé par un perpétuel mouvement des journalistes formés vers d’autres employeurs mieux payants, ce qui justifie la satisfaction du ministère de tutelle pour la réussite de ce renforcement des capacités de 71 journalistes. Ces derniers ont été formés dans la production de l’information sur les domaines fondamentaux du journalisme, les genres journalistiques majeurs, la recherche documentaire, le traitement de l’information économique ainsi que l’analyse journalistique, a poursuivi M. Kitamoya.

L’assistant du ministère en charge des médias a fait remarquer que l’organisation de ces formations à l’intérieur du pays et en mairie de Bujumbura s’inscrit dans le cadre de l’appui continu des partenaires de la coopération au développement via l’ONG la Benevolencia en faveur des médias burundais. « Même au plus fort de la crise qu’a connu le pays, particulièrement en 2015, les Pays-Bas ont toujours été au côté des médias burundais sous divers appuis pour un journalisme professionnel, responsable, proactif contre les messages haineux, et promouvant la bonne gouvernance », a-t-il signalé.  Il a réitéré sa demande aux partenaires à participer dans l’alimentation du fonds destiné aux médias burundais.

Kitamoya a rappelé aux lauréats de cette formation technique de manifester déjà les acquis de cette dernière au vu de la qualité des modules et de la période qu’a durée la formation.

Le conseiller politique à l’ambassade des Pays-Bas au Burundi, M. Merijin Noppers, qui a représenté cette institution dans ces cérémonies de remise des certificats et de clôture de ces formations thématiques, a félicité ces lauréats pour avoir finalisé les formations thématiques mais aussi pour avoir choisi cette profession admirable. Dans le monde entier, les journalistes jouent un rôle clé visant à soutenir les dirigeants des pays et ceux des entreprises ainsi que les populations en général, en vue de prendre des décisions bien informées, « Sans les journalistes, nous sommes tous aveugles », a souligné M. Noppers en rassurant que l’ambassade des Pays-Bas tient à cœur les médias burundais.

Le chef de mission de l’ONG la Benevolencia au Burundi, M. Nestor Nkurunziza, a fait savoir que les 71 bénéficiaires des certificats sont des journalistes en provenance de 14 médias œuvrant au Burundi. Il a remercié le gouvernement du Burundi pour la réouverture de certains médias. Il a remercié également le ministère en charge des Médias qui les a accompagnés dans ces activités de renforcement des capacités des professionnels des médias ainsi la coopération suisse et le royaume des Pays-Bas qui ont financé ces activités. Les directeurs et les rédacteurs en-chef des différents médias qui étaient présents dans ces cérémonies ont apprécié cette formation dont les résultats se manifestent à travers les prestations des bénéficiaires dans leurs médias de ressort.