• dim. Nov 28th, 2021

Huit protocoles d’accord bilatéraux de coopération entre le Burundi et la Tanzanie ont été signés

ByAdministrateur

Juil 20, 2021

BUJUMBURA, 17 juil (ABP) – Le ministre burundais des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, l’ambassadeur Albert Shingiro et le ministre tanzanien des Affaires étrangères et de la Coopération de l’Afrique de l’Est, l’ambassadeur Libérata Mulamula, ont sorti vendredi le 16 juillet un communiqué conjoint. C’était à l’occasion de la visite d’Etat au Burundi du président de la République Unie de Tanzanie, Mme Samia Suluhu Hassan du 16 au 17 juillet 2021.

Dans ce communiqué lu par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, il est précisé que sur l’invitation du président de la République du Burundi, le président de la République Unie de Tanzanie a effectué, du 16 au 17 juillet 2021, une visite d’Etat au Burundi. Elle était à la tête d’une délégation de haut niveau comprenant des ministres et d’autres hauts responsables gouvernementaux de la République Unie de Tanzanie.

Mme Hassan a exprimé sa gratitude pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé ainsi qu’à sa délégation lors de sa première et historique visite d’Etat au Burundi, indique ce communiqué. En effet, selon ce communiqué, les deux dirigeants ont réaffirmé leur engagement commun à renforcer l’esprit de solidarité et de coopération dans divers secteurs d’intérêt commun entre les deux gouvernements et leurs peuples respectifs. Au cours de sa visite d’Etat, le président tanzanien a visité vendredi le 16 juillet l’entreprise de production des engrais FOMI (Fertilisants organo-minéraux industries) et la Banque tanzanienne CRDB.

Mme Hassan a reconnu les grandes réalisations accomplies par le président burundais Evariste Ndayishimiye pour consolider la paix, la stabilité et la confiance en soi. Elle a aussi salué ses efforts inlassables en faveur du redressement économique, de la réconciliation nationale, de la promotion de l’état de droit, de la démocratie et la bonne gouvernance dans le pays. Elle a en outre félicité le Burundi pour le rôle important qu’il joue dans la promotion de la paix et de la sécurité dans la région et sa contribution aux opérations de maintien de la paix de l’ONU et de l’UA en envoyant des milliers de soldats en Somalie et en République Centrafricaine.

Quant au président Ndayishimiye, il a exprimé sa gratitude à la République Unie de Tanzanie pour avoir accueilli des réfugiés burundais des années 1972 jusqu’à aujourd’hui et pour la solidarité sans faille qui leur a été témoignée au fil des années.

Les deux chefs d’Etat se sont félicités du retour volontaire en cours de nombreux réfugiés burundais dans leur pays pour profiter des dividendes de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la réconciliation au Burundi. Ils se sont par ailleurs félicités de la 6ème session de la Commission permanente

conjointe de coopération (CPCC) entre le Burundi et la Tanzanie tenue à Kigoma, en Tanzanie, du 3 au 5 mars 2021, qui a tracé les contours d’un cadre de coopération bilatérale entre les deux pays dans les domaines du commerce et de l’investissement, de l’agriculture, de l’éducation, de la santé, de la justice,  de la défense et de la sécurité, du développement ainsi que les consultations politiques et diplomatiques et autres. Rappelant que le gouvernement de la République Unie de Tanzanie avait attribué au gouvernement du Burundi un dépôt intérieur de containers au port sec de Kwala (région de Pwani) pour faciliter davantage la circulation des marchandises à destination du Burundi, les deux chefs d’Etat ont encouragé l’organisation d’une visite technique au site du port sec de Kwala. Les deux chefs d’Etat ont également pris note de l’état d’avancement de la coopération en cours entre la République du Burundi, la République démocratique du Congo et la République Unie de Tanzanie sur la construction conjointe du chemin de fer Uvinza-Musongati-Gitega-Uvira-Kindu.

Au cours de leurs entretiens bilatéraux, il y a eu signature de huit protocoles d’accord bilatéraux de coopération, notamment sur la tenue des consultations politiques et diplomatiques dans le secteur minier et celui de l’énergie, sur l’enseignement du Kiswahili au Burundi et du Français en Tanzanie, dans le domaine de la santé, sur le transfert des détenus, dans le domaine agricole et dans le domaine de la pêche.

Concernant la coopération régionale, les deux chefs d’Etat ont échangé des points de vues sur divers secteurs de développement dans la Communauté est-africaine (EAC). Ils ont réaffirmé leur engagement à toujours travailler en étroite collaboration pour défendre l’intégration de l’EAC et d’autres organisations régionales. Au niveau international, les deux chefs d’Etat ont réitéré leur engagement à travailler en étroite collaboration avec les Nations Unies (ONU) et d’autres instances régionales et internationales en vue de contribuer au renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité ; à la lutte contre le terrorisme ; aux questions liées au changement climatique et au développement durable. Ils ont souligné leur attachement aux principes de la Charte des Nations Unies et à l’ordre international fondé sur des règles.

Le président burundais a remercié son homologue tanzanien pour sa visite d’Etat réussie au Burundi et pour son ferme engagement à continuer à travailler en étroite collaboration avec lui pour renforcer les relations bilatérales entre la République du Burundi et la République Unie de Tanzanie afin de mettre les deux pays au plus haut niveau historique possible.

Un forum d’affaires entre les communautés d’affaires tanzaniennes et burundaises est également organisé dans le cadre des événements parallèles à la visite d’Etat.

A la fin de sa visite, le président tanzanien a invité celui le président burundais à effectuer une visite d’Etat dans son pays dans un proche avenir aux dates à convenir par les deux parties. Le président du Burundi a accepté l’invitation qui lui a été adressée et a souhaité à Mme Hassan une bonne santé et longue vie, et les meilleurs vœux de paix, de stabilité et de développement du peuple de la République Unie de Tanzanie.