• mer. Déc 1st, 2021

Signature de deux accords de coopération entre la République du Burundi et la République fédérale du Nigeria

ByAdministrateur

Août 2, 2021

BUJUMBURA, 30 juil (ABP) – Le ministre burundais des Affaires étrangères et de la Coopération au Développement, M. Albert Shingiro et celui des Affaires étrangères de la République fédérale du Nigeria, M. Zubairu Dada, ont procédé vendredi le 30 juillet 2021 à la signature de deux accords de coopération entre le Burundi et le Nigeria.

La signature des accords de coopération a eu lieu lors de la clôture d’une session de deux jours du travail des experts pour négocier sur les accords à signer dans les domaines d’intérêt commun entre le Burundi et la République fédérale du Nigeria.

Le ministre burundais des Affaires étrangère et de la Coopération au Développement a rappelé que le Burundi et le Nigeria entretiennent de bonnes relations. Il a ajouté qu’avec la signature de deux accords dans le domaine de l’éducation et dans le domaine des consultations politiques, les deux pays vont passer de la phase bonnes relations à la phase très bonne relations. Il a ainsi signalé que prochainement, la délégation du Burundi se rendra au Nigeria pour organiser la deuxième session de la commission mixte permanente de coopération entre les deux pays pour explorer les voies et moyens de signer d’autres accords éventuels dans les domaines d’intérêt commun.

Selon M. Shingiro, la tenue à Bujumbura de la première réunion de la commission mixte de coopération entre le Burundi et le Nigeria est un signe éloquent de la détermination des deux pays à conjuguer des efforts pour le développement socio-économique. Il a fait remarquer que le gouvernement burundais s’attèle à la relance économique en vue d’améliorer l’avenir de sa population. Il a également indiqué que la réunion de la commission mixte de coopération vient de poser de nouveaux jalons dans le renforcement des liens d’amitié, de fraternité et de coopération entre les deux pays.

Il a aussi signalé que les recommandations formulées par les experts apporteront une plus-value dans le renforcement de la coopération dans des secteurs d’intérêt commun entre ces deux Etats.