• lun. Juil 4th, 2022

Les femmes leaders communautaires appelées à contribuer au développement du pays

ByAdministrateur

Août 17, 2021

MAKAMBA, 14 août (ABP) – La première dame du Burundi, Mme Angeline Ndayishimiye, a réuni vendredi le 13 août, en province Makamba (sud du Burundi), les femmes leaders communautaires pour les sensibiliser à contribuer au développement du pays, à travers l’autonomisation de la femme et l’amélioration de la santé des mères.

Mme Ndayishimiye a demandé aux femmes leaders communautaires de se regrouper en associations ou coopératives d’auto développement pour accroître leurs niveaux de vie car, a-t-elle

signifié, la femme peut aujourd’hui faire les métiers qui étaient jadis exclusivement faits par les hommes.

 

“Les femmes peuvent être des chauffeurs ou ingénieurs”, a souligné Mme Ndayishimiye.

La première dame a indiqué que les femmes doivent songer au planning familial pour que leur développement soit efficace. “La femme est appelée à répondre positivement à la politique de limitation des naissances car la population s’accroît beaucoup”, a-t-elle déclaré. Elle a fait savoir que la population burundaise, qui était de 8 millions en 2008, est aujourd’hui évaluée à 12 millions. C’est au moment où les projections montrent qu’en 2050, la population sera de 20 millions.

En limitant les naissances, la femme pourra faire du commerce, avoir une activité génératrice de revenus ou même s’associer dans des associations d’épargne et de crédit. La femme doit participer activement à l’éradication des maladies liées à la malnutrition.

Se basant sur les versets bibliques tirés du livre des Proverbes 31, 10-31, Mme Ndayishimiye a indiqué que la femme est une banque et qu’elle doit travailler pour le bien-être de sa famille. Elle les a conseillées de revenir aux mœurs et coutumes de leurs ancêtres, surtout en ce qui concerne l’éducation des enfants pour les aider à préparer leur avenir.

Les experts ont exposé sur les bienfaits du planning familial, la lutte contre le VIH/sida et l’autonomisation socio-économique de la femme.

Les femmes leaders de Makamba ont remis à la première dame une génisse, cinq moutons et des vivres en guise de remerciement pour ses enseignements combien riches en ce qui concerne la contribution de la femme au développement du pays.