• mer. Déc 1st, 2021

Le président de la République du Burundi demande le travail synergique et complémentaire pour l’augmentation de la production

ByAdministrateur

Août 24, 2021

BUBANZA, 20 août (ABP) – Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, a appelé, ce jeudi le 19, tous les concernés au travail synergique et complémentaire pour l’augmentation de la production agro pastorale et la lutte contre la pauvreté.

C’était lors de sa visite au centre de démonstration des techniques agricoles appuyé par la Chine, se trouvant sur la colline Kizina en commune Gihanga, avant la tenue d’une réunion avec les cadres du ministère ayant l’agriculture et l’élevage dans ses attributions, et les gouverneurs des provinces.

Au sein de ce centre de démonstration des techniques agricoles, le président de la République du Burundi, accompagné de l’ambassadeur de Chine au Burundi, a visité des champs d’expérimentation du riz, de maïs, d’arachides, des champs potagers et des lieux prévus pour la pisciculture et l’élevage des volailles, a-t-on constaté sur place.

Ici, l’ambassadeur de Chine au Burundi, Mme Zhao Jiangping, a promis le soutien au programme de l’Etat « responsable » et « laborieux » et les experts chinois auront à travailler étroitement avec les services techniques compétents du gouvernement burundais pour la réalisation des projets de développement économique et social, a-t-on appris sur place.

Et après la réunion du président Ndayishimiye avec les cadres du ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage et les gouverneurs de provinces, a été tenue à huis clos.

Le porte-parole du président de la République, Mme Evelyne Butoyi, a indiqué à la presse que le président de la République a demandé la bonne préparation de la saison culturale A, menant un travail synergique et complémentaire, chacun suivant ses spécialités, pour l’augmentation de la production agro pastorale et la lutte contre la pauvreté.

Selon Mme Butoyi, le président de la République a recommandé aux BPEAE de rester des “Centres naisseurs” et à l’ISABU de renforcer des recherches sur des semences sélectionnées, et aux privés de s’adonner à la multiplication des semences sous la coordination des BPEAE.

A noter qu’après la réunion, le président de la République du Burundi a visité la ferme de Randa où il a recommandé l’exploitation gratuite des champs rizicoles de cette ferme par des coopératives et aux concernés de revoir le contrat qui lie la ferme à l’Etat.