• lun. Juil 4th, 2022

L’association des femmes éprises de paix et de développement prépare la pérennisation de ses activités

ByAdministrateur

Août 27, 2021

BUJUMBURA, 25 août (ABP) – La présidente de l’association « Abaniki », femmes éprises de paix et de développement, Mme Georgette Mahwera, a déclaré lundi le 23 août 2021 dans une interview accordée à l’ABP qu’elle était satisfaite des résultats atteints par son association.

Cette association qui mène ses activités dans la zone urbaine de Kinama en commune Ntahangwa a été créée à la fin de l’année 1995 avec l’objectif de bâtir la paix et de s’auto développer en pratiquant l’agriculture vivrière. Il s’agit du riz, des légumes, du maïs, des oignons et du soja.

Au départ, elle exploitait 32 hectares qui se trouvaient dans la zone Kinama, actuel quartier de Carama. Au moment où cet endroit a été érigé en quartier résidentiel, cette association a déménagé vers Gihanga où elle loue jusqu’aujourd’hui des champs appartenant à la SRDI (Société régionale de développement de l’Imbo). Elle a demandé, de ce fait, une propriété propre à elle, en arguant qu’un ancien ministre en charge de l’Intérieur lui en avait promis.

Concernant la gestion de la production, cette dernière est destinée à la conservation des semences, à la consommation, et à la vente pour pouvoir alimenter son compte bancaire et sa caisse sociale. En outre, les membres de cette association s’achètent chaque année des uniformes. Mme Mahwera a, par ailleurs, indiqué que l’épargne bancaire leur a permis d’avoir un bureau de travail et une maison de stockage.

L’association est actuellement composée de 83 membres en âge avancé et qui ont besoin d’être appuyés. En effet ces femmes sont en train de former des jeunes filles pour leur succéder dans ces activités.