• sam. Nov 26th, 2022

Un délai de deux semaines pour enlever les restes des infrastructures démolies

ByAdministrateur

Sep 26, 2021

MURAMVYA, 24 sept (ABP) – Un délai de deux semaines a été accordé par le gouverneur de la province Muramvya (centre-ouest du Burundi), M. Diomède Nzambimana, pour enlever les restes des infrastructures démolies aux environs des routes nationales n°1 et 2. C’est au moment où les activités de démolition volontaire des infrastructures illégalement bâties à moins des six mètres des deux routes nationales qui passent par la province de Muramvya sont à un pas très satisfaisant.

Le gouverneur de cette province a appelé tous ceux qui ont mis en application cette mesure du gouvernement d’enlever tous les restes de leurs infrastructures en vue de promouvoir l’hygiène et l’assainissement dans la province Muramvya.

Nzambimana l’a dit mercredi après sa décente conjointe avec les administrateurs des communes Kiganda et Rutegama pour voir ensemble l’état d’hygiène et d’assainissement au tour de la route nationale N° 2 traversant ces deux communes.

Partout où ces administratifs sont passés, que ce soit au chef-lieu de la zone Gatabo ou au chef-lieu de la commune Rutegama, ils ont mobilisé les propriétaires des restaurants et bars d’assurer l’hygiène et l’assainissement de leurs lieux de travail et des produits qu’ils vendent afin d’éviter des sanctions sévères pour quinconce pourra vendre des aliments qui ne sont pas propres.

Pour les vendeurs de la viande de chèvres qu’ils abattent, le gouverneur Nzambimana leur a demandé de se laver les mains autant que possible, de protéger les viandes contre la poussière et les mouches sans oublier de porter des tabliers blancs pour s’assurer de la propriété pendant la vente.