• ven. Déc 2nd, 2022

Les serviettes lavables jugées utiles par le monde féminin à Muramvya

ByAdministrateur

Oct 2, 2021

MURAMVYA, 28 sept (ABP) – L’impact des kits de dignité lavables et qui sont cousues à la main est déjà remarqué sur terrain selon les témoignages de certaines femmes et filles incarcérées à la prison de Muramvya (centre-ouest). Cela a été dit ce samedi par le président de l’association Together for peace, environment and developpment (TED), Fabrice Muhoza, après la séance d’enquête par les membres de TED sur l’impact des serviettes lavables distribuées, il y a plus de six mois, à une soixantaine de femmes et filles en âges d’ovulation. Les femmes et filles qui ont utilisé ces kits de dignité ont fait savoir que l’importance est nette du fait que ces serviettes sont lavables et durent longtemps. Ça a été également une occasion pour les membres de l’association TED, en collaboration avec la Croix Rouge, branche de Muramvya pour apprendre à une vingtaine de volontaires de cette branche comment coudre à la main ces serviettes lavables.

Vu l’impact de l’échantillon qu’on a eu à la prison de Muramvya par rapport à l’importance de ces serviettes de dignité pour les femmes et les filles en âges d’ovulation, M. Muhoza a demandé un soutien financier, matériel et moral pour que leur initiative puisse continuer.

En partenariat avec les volontaires de la Croix Rouge de Muramvya, le président de TED a demandé aux autorités habilitées dans le développement de la femme et aux chargés de l’hygiène du monde féminin de même que les sociétés et entreprises qui sont touchées par l’hygiène corporelle des femmes afin de soutenir le projet Kigeme dans la promotion des kits de dignité lavable et moins coûteux, selon toujours M. Muhoza.