• sam. Nov 26th, 2022

Célébration de la journée internationale de la paix en province Ruyigi

ByAdministrateur

Oct 2, 2021

RUYIGI, 28 sept (ABP) – L’athlète burundais de renommé international, Charles Nkazamyampi, a appelé samedi 25 septembre, lors de la célébration de la journée internationale de la paix en province Ruyigi, la jeunesse de Ruyigi à la sauvegarde de la paix et à multiplier leurs efforts visant leur auto développement.

C’est dans ce cadre de la célébration de la journée internationale de la paix, que l’ancien athlète Nkazamyampi a organisé une compétition de course sur 5000 mètres, pour les jeunes filles et garçons d’un âge compris entre 15 et 20 ans.

Cette compétition a pu être réalisée grâce à la collaboration entre la fondation Charles Nkazamyampi et un consortium de quatre ONG œuvrant en province Ruyigi à savoir Care international, World vision, IRC, et Play international. Cette compétition avait pour but ultime de rassembler les jeunes afin de les mobiliser au renforcement de la paix et de détecter d’éventuels talents athlétiques qui nécessitent un suivi pour qu’ils puissent évoluer dans ce sport.

Dans son discours, le gouverneur de Ruyigi, Mme Emérencienne Tabu, a rappelé que la paix est le fondement et le pilier de tout processus visant le développement, tant à titre individuel, associatif ou communautaire, car, a-t-elle martelé, les conflits et la guerre ne font que détruire tout ce qui a été construit.

Ainsi, a-t-elle souligné, nous devons prêter notre attention à toute sorte de parole, acte et même tout geste, prévenir les conflits de toute sorte pour que la paix perdure de génération en génération et donner la chance à leur développement.

Elle a indiqué que la population de Ruyigi se réjouit de la paix qui prévaut actuellement dans cette province et que les habitants ont le devoir de la sauvegarder.

Même son de cloche pour Charles Nkazamyampi qui a déclaré que le meilleur moyen de préserver la paix est de commencer par les plus jeunes gens pour qu’ils apprennent dès leur bas âge la valeur inestimable de vivre en paix ainsi que de profiter de ses bienfaits. Il a noté que le renforcement de la paix passe par la lutte contre le désœuvrement et le chômage parce qu’on ne peut pas parler de paix à un individu à qui son ventre est vide et non plus d’ailleurs à celui qui manque de moyens de se faire soigner quand il tombe malade.

Selon Nkazamyampi il est désormais plus que temps d’apprendre et d’encourager les jeunes à travailler ensembles et servir d’exemple à ceux qui hésitent encore à unir leurs forces pour que leurs œuvres et leur voix puissent porter loin et être mieux écoutée. Il a par ailleurs appelé les jeunes qui sentent la vocation de continuer à s’exercer et ne pas perdre espoir. Charles Nkazamyampi a appelé la jeunesse de Ruyigi à prendre l’exemple du travail assidu et persévérant de Francine Niyonsaba, la célèbre athlète native de cette province pour que leurs efforts puissent apporter de très grands succès.

Les jeunes qui ont participé à cette compétition ont demandé des encadreurs qui ont assez de connaissance en matière d’athlétisme avec un suivi régulier afin de les amener à une performance considérable pour les compétitions de niveau national, régional et international.

Signalons que la 1ère place, côté hommes, a été remportée par Ciza Désiré âgé de 15 ans, élève au lycée communal de Nyamutobo, avec un chrono de 11 min18 sec et 61 centièmes tandis que chez les dames, Diane Ndayikengurukiye âgée de 13 ans, du lycée technique de Ruyigi, a remporté la 1ère place avec un chrono de 14 min 27 secondes et 57 centièmes.