• mar. Sep 27th, 2022

Vers une élaboration du plan d’action conjoint et consolidé

ByAdministrateur

Sep 27, 2021

KAYANZA, 25 sept (ABP) – Le ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, Déo Guide Rurema a précisé, vendredi le 24 septembre, dans une réunion organisée au chef-lieu de la province Kayanza (nord du pays), à l’intention des cadres de ce ministère, des experts des ONGs et des partenaires techniques et financiers intervenant dans le secteur agropastoral pour leur faire part des priorités du gouvernement du Burundi en vue d’élaborer un plan d’action conjoint et consolidé, a appris l’ABP sur place.

A la sortie de cette réunion, le ministre Rurema a, au cours d’une interview accordée à la presse, signalé que cette réunion est organisée après une autre qui a été animée par le chef de l’Etat burundais pour indiquer les orientations du gouvernement en matière de l’environnement, de l’agriculture et de l’élevage. Ce ministre a souligné, en outre, que cette réunion a été également organisée en vue de sensibiliser les participants sur ces grandes orientations pour ensuite faire une planification conjointe non seulement des activités mais également des budgets pour qu’ils puissent être plus performants et efficaces sur le terrain. Ce plan d’action conjoint va bientôt être consolidé afin qu’il soit soumis au conseil des ministres très prochainement, a-t-il signalé.

Le ministre Rurema s’est réjoui de ce pas franchi parce que, a-t-il témoigné, certaines organisations non gouvernementales ou certains partenaires travaillent en tenant compte de leurs programmations ou leurs budgets. Tout le monde devra s’aligner à ce plan d’action conjoint, car après la validation dudit plan ceux qui ne vont pas y figurer seront considérés comme s’ils ont changé leurs zones d’interventions, a ajouté M. Rurema, précisant que ce document va les amener à actualiser et renouveler les conventions.