• jeu. Août 11th, 2022

Le personnel de l’hôpital Mère-enfant de Nyambuye appelé à bien servir et bien soigner la population

ByAdministrateur

Oct 6, 2021

BUJUMBURA, 2 oct (ABP) – Le président du Sénat, M. Emmanuel Sinzohagera, a visité vendredi le 1er octobre l’hôpital Mère-enfant de Nyambuye, en commune Isare de la province Bujumbura (ouest du Burundi), a constaté l’ABP sur place.

Dans son mot d’accueil, l’administrateur de cette commune, M. Gilbert Niyonkuru, a fait savoir que le président du Sénat, natif de la colline Nyambuye, a beaucoup contribué pour la mise en place de cet hôpital et sa dotation du personnel médical. Cependant, les défis sont encore là, a-t-il signalé, citant l’insuffisance du matériel médical. Il a demandé que cet hôpital et celui de Rushubi soient appuyés en matériel médical et en personnel soignant. Il a en outre demandé au président du Sénat et au ministère de la Santé publique et de Lutte contre le Sida de tout faire pour que cet hôpital de Nyambuye soit officiellement inauguré.

                                                                                                                                      Le matériel médical

Abondant dans le même sens, le gouverneur de la province Bujumbura, M. Désiré Nsengiyumva, a souhaité que l’hôpital prévu pour être érigé en zone Mubone soit construit en zone Kibuye qui est très peuplée mais qui est située loin de l’hôpital Rushubi et dont la population éprouve des difficultés à se faire soigner. Il a également demandé au président du Sénat de contribuer pour l’extension de l’hôpital du district de Kabezi qui va desservir la province et les provinces voisines.

Le secrétaire permanent au ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, Dr Jean Baptiste Nzorironkankuze, a indiqué que l’hôpital Mère-enfant de Nyambuye était à l’origine un simple centre de santé construit sur une parcelle donnée par le président du Sénat Sinzohagera. Il a été étendu et érigé en hôpital grâce à la même personnalité, a fait remarquer Dr Nzorironkankuze, avant de demander à la population de Nyambuye de bien entretenir cette infrastructure. Il a remercié le président du Sénat qui ne ménage rien pour la promotion de la santé et surtout dans la lutte contre la Covid-19. Il a promis que le ministre en charge de la Santé publique fera tout pour que cet hôpital soit bien fonctionnel et a invité son personnel à bien servir la population de la localité.

Pour sa part, le président du Sénat a rappelé qu’auparavant, la localité n’avait pas de structure de soins. Il était ainsi difficile de transférer les malades et les mères enceintes, a-t-il dit, se réjouissant que le gouvernement du Burundi ait contribué dans la construction de cet hôpital qui, a signalé le président du Sénat, faisait partie d’un plan d’action collinaire des natifs sur dix ans. Il a déclaré qu’il est venu pour se solidariser avec le personnel médical de cet hôpital qu’il a invité à bien servir et bien soigner la population car, a-t-il estimé, le métier de soignant est une vocation. Il a demandé au ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida d’autoriser que cet hôpital fonctionne comme un vrai hôpital car il a déjà délivré l’autorisation d’ériger le CDS Nyambuye en hôpital. Il a appelé la population de Nyambuye à bien entretenir cet hôpital ainsi que les autres infrastructures sociales car, a-t-il renchéri, il est le leur. Il a invité cette même population à sauvegarder la paix et la sécurité, à répondre aux travaux communautaires et à lutter contre le coronavirus, une maladie qu’il ne faut pas négliger car elle tue. Le président du Sénat a remis du matériel médical à cet hôpital constitué de lits, de matelas, de chaises roulantes, de chariots, de lunettes de correction et a invité les utilisateurs à s’en servir en responsables.