• mer. Déc 7th, 2022

Les femmes de la province Cankuzo font face à de nombreux obstacles de développement

ByAdministrateur

Oct 7, 2021

CANKUZO, 6 oct (ABP) – Les femmes de la province Cankuzo font face à de nombreux obstacles de développement. Cela a été révélé mardi 5 octobre 2021 lors d’un atelier de sensibilisation sur la contribution au développement du pays à travers l’autonomisation de la femme et la promotion de la santé et de la mère et de l’enfant, organisé, à l’intention des femmes leaders et administrateurs communaux par le réseau provincial de la mise en application des recommandations issues de l’atelier organisé au mois de mai dernier par la première dame du pays, a constaté l’ABP sur place.

La responsable du centre du développement familial et communautaire (CDFC), Mlle Noeline Niyonzima, a indiqué que parmi les obstacles de développement des femmes en province Cankuzo figure leur sous-estimation auprès de leurs époux.

Elle a ajouté qu’elles attendent les résultats de leurs efforts pour l’approvisionnement et la satisfaction des besoins des familles. Elle a également précisé que même celles qui s’engagent font de petits commerces car, a-t-elle expliqué, elles n’ont pas de capital suffisant.

En outre, a-t-on appris des participants, un grand nombre de filles ne continuent pas les études jusqu’aux universités.

Pour eux, cela cause la diminution des chances d’avoir un nombre suffisant de femmes leaders de vision avancée. Il a été révélé qu’elles n’osent même pas se faire élire aux postes de prise de décision.

Dans son allocution, le gouverneur de la province Cankuzo, Boniface Banyiyezako, a appelé les femmes à changer de mentalité pour s’impliquer au développement de leurs ménages.

Il a invité les participants à l’atelier à les sensibiliser pour créer leurs association-coopératives d’épargne et de crédit pour accéder au développement durable. A noter que cet atelier était appuyé par l’Organisation Internationale des Migrations (OIM).