• mer. Déc 7th, 2022

L’ambassade d’Egypte au Burundi a accordé un don de matériel médical à l’hôpital militaire de Kamenge et à l’hôpital de la police de Bujumbura

ByAdministrateur

Oct 11, 2021

BUJUMBURA, 8 oct (ABP) – L’ambassadeur de la République Arabe d’Egypte au Burundi, El Atawi Yasser, a accordé, ce jeudi 7 octobre 2021, un don de matériel médical à l’hôpital de la police de Bujumbura et à l’hôpital militaire de Kamenge. Il s’est dit très honoré de remettre ce don de la part du président égyptien, dans le cadre d’appuyer toutes les réformes engagées par le président de la République du Burundi en appuyant techniquement les efforts engagés.

                                                Vue partielle du matériel médical destiné à l’hôpital de la police de Bujumbura et à l’hôpital militaire de Kamenge

L’ambassadeur de la République Arabe d’Egypte au Burundi a indiqué que le président égyptien est déterminé à honorer tous les engagements pris lors de la récente visite du président burundais en Egypte en octroyant ce don dans les structures sanitaires de l’hôpital militaire de Kamenge et de l’hôpital de la police de Bujumbura, en matière de dialyse. Il a ajouté qu’il il y a un expert qui est actuellement présent au pays pour assister l’hôpital militaire pour pallier aux problèmes liés à l’insuffisance rénale qui s’observent dans ces structures sanitaires, réitérant le fait que les relations entre l’Egypte et le Burundi sont très excellentes tout en soulignant que ces relations vont être améliorées davantage.

Pour sa part, Ferdinand Bashikako, secrétaire permanent au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération au développement, a salué ce geste posé par l’Egypte qui, selon lui, ne ménage aucun effort pour renforcer les liens historiques, géographiques et culturels qui unissent nos deux pays.

Il a salué les efforts du gouvernement égyptien à travers ses appuis multiples afin de relever les défis auxquels fait face le Burundi en particulier dans le cadre du renforcement des capacités dont le Burundi a besoin pour son développement socio-économique, sécuritaire et politique.

Il a cité les formations à courte et à longue durée offertes par la République Arabe d’Egypte dans les domaines de la santé, de l’agriculture et de l’élevage, de l’environnement, de l’énergie et des mines, de la sécurité, de la défense et de la diplomatie en faveur des cadres burundais.

A côté de cela, Ferdinand Bashikako a relevé que les relations entre les deux pays sont renforcées par des consultations et échanges d’expériences, rappelant la récente visite officielle du président de la République en Egypte du 23 au 25 mars dernier, au cours de laquelle six accords de coopération ont été signés.

Les consommables pour dialyse et les consommables liquides fournis ont une valeur de 32.000 dollars américains.