• jeu. Août 11th, 2022

Vers la redynamisation des clubs des droits de l’homme en milieu scolaire

ByAdministrateur

Oct 11, 2021

BUBANZA, 9 oct (ABP) – Les autorités scolaires sont appelées à la redynamisation des clubs des droits de l’homme au sein de leurs écoles respectives car l’école a un rôle important dans l’avenir meilleur des sociétés, a-t-on appris, vendredi le 8 octobre, de l’atelier d’échange et de sensibilisation sur les droits de l’homme et la redynamisation des clubs des droits de l’homme en milieu scolaire, et qui a été organisé par la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH).

Dans son allocution, le président de la CNIDH, M. Sixte Vigny Nimuraba, a fait savoir que ces clubs des droits de l’homme constituent un espace permettant aux élèves des différentes classes de renforcer leur engagement envers les droits de l’homme. Il a indiqué que l’école est, non seulement un terrain fertile pour la promotion des droits de l’homme, mais que c’est un endroit privilégié pour soutenir l’apprentissage de comportements sociaux positifs.

Ces clubs des droits de l’homme permettront à la jeunesse de s’imprégner des valeurs et notions des droits de l’homme, et de les répercuter dans leurs familles et entourage. L’autre objectif étant que ces clubs des droits de l’homme servent à stimuler et éduquer les jeunes afin qu’ils connaissent leurs droits et responsabilités, et qu’ils puissent s’impliquer de manière constructive dans la vie de leur communauté, a-t-il ajouté.

Quant au directeur provincial de l’Education à Bubanza, Claude Badugaritse, il a affirmé l’importance de ces clubs des droits de l’homme, disant que l’expérience, dans cette province, a montré que ces clubs font que les élèves développent la culture de la paix, la tolérance, la fraternité, la collaboration, le patriotisme, l’entraide mutuelle et la gestion des conflits. Il a souligné, aussi, que les effectifs des abandons scolaires sont très élevés aux établissements où les droits de l’homme sont bafoués, a-t-on appris sur place.

Les participants à cet atelier ont été, donc, invités à la mise en place et à la redynamisation des clubs des droits de l’homme à leurs écoles. Etaient invités à cet atelier, les directeurs provinciaux et communaux de l’éducation, et ceux des écoles des provinces Bubanza, Cibitoke, Bujumbura, Bujumbura Mairie et Muramvya.