• mar. Oct 19th, 2021

Quelque 15 familles des Batwa vulnérables de la commune Gitobe ont bénéficié des logements décents

ByAdministrateur

Oct 12, 2021

KIRUNDO, 11 oct (ABP) – L’administration de la commune Gitobe en province Kirundo (nord du Burundi) a organisé vendredi le 8 octobre 2021 l’activité de remise officielle de 15 maisons aux familles des Batwa vulnérables de la colline Baziro qui habitaient dans des huttes en pailles, a constaté l’ABP sur place.

                                                                                                                              Les huttes où habitaient les batwa

Selon l’administrateur de la commune Gitobe, Mme Georgine Dusabe, l’administration communale a vu la nécessité d’aider quelques familles de la communauté des Batwa pour se débarrasser de ces constructions indignes. Elle a indiqué que les missionnaires xavériens de la paroisse Bugwana dans la même commune ont considérablement appuyé pour ériger ce village des Batwa. Comme on a prévu 26 maisons, ils se préparent pour le deuxième lot de 11 maisons, a fait savoir l’administrateur de Gitobe, ajoutant que même le terrain sur lequel on a construit ces maisons a été acheté par ces missionnaires xavériens. Les bénéficiaires ont vivement remercié l’administrateur de la commune Gitobe qui a pu toquer ici et là pour que ce projet soit réalisé. Ils ont eu l’occasion de signaler que la localité où ils s’installent ne dispose pas d’école et de centre de santé, raison pour laquelle ils ont demandé de continuer à toquer pour pouvoir bénéficier encore de ces biens publics car, les élèves et les patients font un long trajet pour arriver à l’école et aux structures de santé, ajoutant que beaucoup d’enfants qui ont déjà atteint l’âge de scolarité ne sont pas inscrits à l’école suite à ce défi.

L’administrateur de la commune Gitobe a exhorté ces bénéficiaires de bien protéger ces maisons, tout en leur demandant d’adhérer dans des coopératives et de travailler courageusement dans l’optique de s’auto développer. En ce qui concerne l’école et le centre de santé qui manquent, elle a indiqué qu’il y a espoir d’en bénéficier dans l’avenir puisque le rapport a été transmis aux concernés.

Le chef de cabinet du gouverneur, Eric Nduwayezu, a quant à lui remercié l’administration de la commune Gitobe et les missionnaires xavériens de Bugwana pour ce travail réalisé disant qu’ils ont déjà compris ce que c’est le développement, et a promis que l’administration provinciale restera toujours à leurs côtés pour l’encouragement.