• mar. Oct 19th, 2021

La mesure de stabulation permanente du grand et petit bétail a été généralement respectée

ByAdministrateur

Oct 14, 2021

CIBITOKE, 12 oct (ABP) – La mesure de stabulation permanente du grand bétail et du petit bétail exigée aux éleveurs par le gouvernement a été généralement respectée dans toutes les communes de la province Cibitoke (nord-ouest du Burundi).

La divagation du bétail sur les collines, qui était une caractéristique des communes de la plaine de l’Imbo, à Buganda et à Rugombo, a disparu depuis le lundi 4 octobre. Cependant, les éleveurs s’inquiètent seulement des difficultés de continuer à trouver de quoi les nourrir. Certains menacent même d’abandonner, signalant leur incapacité de trouver toujours de l’argent à payer la nourriture du bétail. Quant aux éleveurs des communes en hauteur, ils ont déclaré à l’ABP qu’ils sont déjà habitués à garder leurs vaches dans les étables. Mais ils craignent pour la provenance des tauriots qu’ils avaient l’habitude d’acheter régulièrement à Buganda, comme en commune Rugombo, pour les engraisser afin de les vendre après cinq ou six mois.

Le responsable de la santé animale en province Cibitoke, M. Jean Sindayigaya, qui apprécie la mise en pratique de cette stabulation, encourage les éleveurs à planter des herbes pour nourrir leurs bêtes. Notons que la province agro-pastorale de Cibitoke compte plus de 30.300 bovins, d’après le rapport annuel 2020, que selon le même responsable.