• sam. Juin 25th, 2022

Les enseignants sont appelés à s’impliquer pour améliorer la qualité de l’enseignement

ByAdministrateur

Oct 20, 2021

GITEGA, 19 oct (ABP) – Le ministre de l’Education nationale et de la Recherche scientifique, Dr François Havyarimana a, lors des cérémonies du 27ème anniversaire de l’enseignant qui a été célébrée samedi le 16 octobre à Gitega (centre du Burundi), appelé les enseignants à travailler avec assiduité et abnégation pour dispenser un enseignement de qualité.

Il a lancé cet appel en présence de quelques parlementaires, de certaines autorités administratives, des représentants de la Coalition des syndicats des enseignants pour la solidarité nationale (COSESONA) et les représentants des partenaires de l’éducation.

Dans son discours, le représentant de la COSESONA, M. Victor Ndabaniwe, a rappelé que cette journée, habituellement célébrée le 5 octobre de chaque année, a pour objectif d’évaluer les performances du secteur de l’éducation pour renforcer les succès enregistrés et trouver des solutions aux défis qui entravent la bonne marche de ce secteur d’un rôle crucial dans le développement du pays. Il a adressé des remerciements au gouvernement du Burundi pour les initiatives prises en vue d’améliorer les conditions de travail du personnel enseignant, notamment le processus du dialogue social en faveur de la mise en place de la politique de l’harmonisation des salaires. Il a souhaité l’évolution positive de ce processus afin que l’harmonisation des salaires soit une réalité. Au sujet de la qualité de l’enseignant, il a soulevé tant de défis qui méritent d’être levés pour atteindre cet objectif, notamment l’insuffisance du matériel didactique et du personnel qualifié constatée sur nombre d’écoles, ainsi que l’incompétence de certains directeurs d’écoles. Au niveau du secteur de la santé, le représentant de la COSESONA a déploré la qualité des services rendus par la Mutuelle de la Fonction publique (MFP) et a plaidé pour que les représentants des enseignants soient associés dans les organes de prise de décision de la MFP. M. Ndabaniwe, qui a apprécié les initiatives prises par le gouvernement au sujet de l’augmentation des pensions des retraités de la Fonction publique, a recommandé la mise en place des textes d’application et l’organisation des états-généraux du secteur de l’éducation pour analyser les voies de solutions aux différentes préoccupations de ce secteur.

De sa part, le ministre Havyarimana a rappelé le rôle clé de l’enseignant compte tenu de sa mission de former l’élite intellectuelle des différents secteurs de la vie nationale. Il a félicité les enseignants qui exercent leur profession avec dévouement et les a appelés à travailler efficacement pour redresser la qualité de l’enseignement. M. Havyarimana a mis en garde certains enseignants qui ternissent l’image de leur mission en incitant les élèves au vagabondage sexuel et en leur donnant des points arbitrairement. Il a aussi invité les élèves à réserver l’attention voulue aux études et obtenir de bons points. Il a aussi mis en garde quiconque sera attrapé dans les tricheries de toute nature, précisant qu’il devra subir des punitions prévues par la loi. Au sujet des doléances exprimées par les enseignants, le ministre en charge de l’Education a indiqué qu’elles trouveront des réponses au fur et à mesure, lors des séances du dialogue social et des états généraux sur l’éducation prévue prochainement. Concernant le renforcement des capacités des enseignants, Dr Havyarimana a fait savoir qu’on compte poursuivre des sessions de formation à l’intention des enseignants nécessiteux. C’est dans ce cadre que le ministère prévoit, pour cette année scolaire 2021-2022, des sessions de formation à l’intention de 30.000 enseignants. Il a invité les responsables habilités à dresser leurs listes, conformément aux critères requis.

En guise d’encouragement aux enseignants performants, le ministre de l’Education a décerné des certificats d’honneur à six professeurs qui se sont démarqués dans la réussite des concours de 9ème année des Ecoles fondamentales (ECOFO) et de l’examen d’Etat de fin des écoles post-fondamentales. Au niveau des ECOFO, il s’agit de quatre enseignants de 9ème année, à savoir Estella Bihorubusa qui a eu un taux de réussite de 100% dans le cours d’entrepreneuriat à l’ECOFO Jimbi de la Direction communale de l’Enseignement (DCE) de Gitega, Gérard Bizabigomba qui donne le cours des mathématiques à l’ECOFO Gatoba de la DCE Makebuko, Emmanuel Bizimana qui enseigne les sciences humaines dans une des ECOFO de la DCE Ryansoro et Frédéric Manirakiza qui enseigne les sciences et technologies à l’ECOFO Bubaji de la DCE Buraza. Pour l’examen d’Etat de fin des écoles post fondamentales, deux enseignants ont été primés, à savoir Patricie Simbabawe qui a enregistré un taux de réussite de 100% dans le cours de français qu’elle enseigne au Lycée Notre Dame de l’Assomption dans la DCE Bugendana et Félix Ninganza, enseignant de Biologie au Lycée communal de Bukirasazi dans la DCE Bukirasazi.