• mer. Mai 18th, 2022

L’usine FOMI va bientôt étendre ses activités à Dodoma

ByAdministrateur

Oct 25, 2021

KAYANZA, 21 oct (ABP) – En visite au Burundi, le ministre tanzanien en charge de l’agriculture prof Adolf F. Mkenda, accompagné de son homologue burundais, M. Déo Guide Rurema, a visité, mercredi le 20 octobre 2021, le marais agricole d’Inamvumvu en commune Matongo de la province Kayanza s’étendant sur plus de 76 hectares où les usagers de ce dernier ont mis en commun leurs lopins de terre pour la pratique d’une agriculture en bloc de maïs hybride, a constaté l’ABP sur place.

                                                                                                                      le ministre tanzanien en charge de l’agriculture prof Adolf F. Mkenda,

Au terme de cette visite, le ministre burundais en charge de l’agriculture a indiqué que son homologue tanzanien était venu au Burundi pour d’abord matérialiser les bonnes relations en terme de coopération qui existent depuis belle lurette entre ces deux pays sans oublier le partage et l’échange des expériences techniques. M. Rurema a, en outre, signalé que le but ultime de cette visite était de se rendre compte de l’utilité des engrais organo-minéraux localement fabriqués par l’usine Fertilisants organo-minéraux (FOMI). Ainsi, a-t-il poursuivi, nous lui ont fait visiter cette usine pour se rendre compte du processus de la fabrication de ces engrais, comment les éléments minéraux et chimiques sont obtenus et comment ils sont mélangés avec les matières organiques provenant de la bouse des vaches. Il a fait savoir qu’ils ont profité de la même occasion pour faire visiter son homologue tanzanien le centre de recherche ISABU parce qu’ils ont collaboré avec les chercheurs de ce centre en vue de se rendre compte de l’effet de ces engrais organo-minéraux dans les champs. Selon toujours lui, ils ont également visité les champs de pomme de terre à Mwaro et les champs de maïs hybride à Ngozi et à Kayanza en vue de montrer les résultats que donnent les engrais organiques fournis par l’usine FOMI une fois utilisés convenablement dans la fertilisation des champs de cultures. Le ministre Rurema a précisé que la mise en place de l’usine de fabrication des engrais organo-minéraux est très bénéfique du fait que la production agricole a remarquablement augmenté. C’est ainsi que son homologue de la République Unie de Tanzanie a sollicité à ce qu’on puisse faire un dépôt des engrais organo-minéraux à Kigoma. Il a, par ailleurs précisé, de façon brève, qu’ils ont échangé sur les possibilités de faire de la Tanzanie un canal de vente du thé burundais qui est un thé de qualité dans la sous-région.

De son côté, le ministre tanzanien en charge de l’agriculture s’est dit satisfait de la visite effectuée au Burundi. Il a indiqué que le constat est que les engrais organiques fabriqués par l’usine FOMI sont de bonne qualité et que cette usine va étendre ses activités à Dodoma où elle produira 600.000 tonnes de fertilisants organo-minéraux. M. Mkenda a rappelé que le Burundi et la Tanzanie entretiennent de bonnes relations depuis des années, d’où les habitants des deux pays frontaliers travaillent ensemble. Pour lui, il faut étendre ces relations diplomatiques dans les secteurs commercial et économique et ainsi permettre aux scientifiques desdits pays de se rencontrer pour échanger des recherches afin d’accroître le rendement et améliorer le niveau de vie de la population des deux pays.