• mer. Déc 7th, 2022

Commémoration du 28ème anniversaire de l’assassinat du héros de la démocratie

ByAdministrateur

Oct 25, 2021

BUJUMBURA, 22 oct (ABP) – Le Burundi a commémoré jeudi le 21 octobre dans les provinces du pays, le 28ème anniversaire de l’assassinat du héros national de la démocratie, le président Melchior Ndadaye.

En province Gitega, les cérémonies de la commémoration du 28ème anniversaire de l’assassinat du héros de la démocratie et président de la République du Burundi, feu Melchior Ndadaye, ses collaborateurs et les Burundais qui ont péri dans les massacres qui ont succédé cet assassinat ont été ouvertes jeudi au chef-lieu de la capitale politique du Burundi, à Gitega, par une messe célébrée à l’église de la paroisse saint sacrément de Rukundo par l’archevêque de l’archidiocèse de Gitega, Mgr Simon Ntamwana, en mémoire de ces illustres disparus.

Lors de cette messe célébrée en présence de plusieurs personnalités du secteur public dont la ministre de la Justice, Mme Jeanine Nibizi, le gouverneur de Gitega, M. Venant Manirambona.

Mgr Ntamwana a déploré dans son homélie l’assassinat du président Ndadaye ainsi que la tragédie meurtrière fratricide qui a plongé les Burundais dans les pleurs et le chaos. Il a invité les Burundais à transcender les blessures et les malheurs vécus suite aux violences perpétrées dans le pays pour tourner une nouvelle page de l’histoire du Burundi, marquée par le renoncement à toute forme de violence, l’amour d’autrui, le pardon mutuel, l’entente, la justice sociale et la cohabitation pacifique. Il a invité les Burundais exilés à l’étranger à regagner le pays et ceux qui sont à l’intérieur du pays à leur réserver un bon accueil.

                           Le gouverneur de la province Cankuzo accompagné de son épouse déposant une gerbe de fleurs sur le monument du héros de la démocratie

Elles ont été aussi marquées par la retransmission du discours du président Ndadaye prononcé lors de son investiture qui prônait le respect des valeurs démocratiques. Parmi ces valeurs le président Ndadaye avait entre autres prôné la paix pour tous, le respect des droits de toute personne humaine, l’unité des Burundais, la participation active aux travaux d’augmentation de la production dans tous les secteurs de la vie nationale, la bonne gestion du patrimoine national pour l’intérêt de tout le peuple burundais.

Les cérémonies ont été aussi marquées par la marche procession effectuée depuis l’église de la paroisse saint sacrément de Rukundo jusqu’au monument du président Ndadaye. Ils ont ensuite procédé au dépôt des gerbes de fleurs au monument érigé au centre-ville de Gitega respectivement par le ministre de la Justice, suivie par le gouverneur de province de Gitega et l’administrateur de la commune Gitega, le représentant de l’antenne du bureau de l’ombudsman à Gitega, le représentant de la famille du président Ndadaye et les représentants des partis politiques agréés à savoir le parti CNDD-FDD, FRODEBU, UPRONA, CNL, APDR, RANAC, FNL et CODEBU.

En province Rumonge, les cérémonies marquant cette journée ont débuté par une messe en sa mémoire célébrée à la paroisse Rumonge.

Dans son homélie, le curé de cette paroisse, abbé Didier Ndayikeza, a rappelé que toutes les crises qui ont eu lieu dans le passé, ont emporté les vies des innocents. Il a appelé les participants à être caractérisés par l’amour, l’unité et le sacrifice comme l’a fait feu Melchior Ndadaye.

Les cérémonies se sont poursuivies au monument de l’unité nationale situé au chef-lieu de la province Rumonge où ont été déposées les gerbes des fleurs par le gouverneur de la province Rumonge, l’administrateur de la commune Rumonge ainsi que certains responsables provinciaux des partis politiques.

Avant d’écouter le discours de l’administrateur de la commune Rumonge et celui du gouverneur de la province Rumonge, la population a d’abord écouté le discours du feu président Melchior Ndadaye prononcé lors de son investiture.

L’administrateur de la commune de Rumonge a dans son mot d’accueil invité la population à travailler main dans la main pour développer leur commune et surtout d’éviter la propagation des messages de haine.

Le gouverneur de province a interpellé la population à vaquer aux activités de développement tout en remerciant ceux qui continuent à se sacrifier afin que les travaux de construction du bureau provincial puissent avancer. Il a demandé aux administratifs de se servir de l’exemple donné par le président Melchior Ndadaye qui s’est sacrifié pour l’intérêt de toute la population.

En province Karusi, lors des cérémonies de commémoration du 28ème anniversaire de l’assassinat du héros de la démocratie, Melchior Ndadaye, le gouverneur de province, Mme Calinie Mbarushimana, a recommandé à la population de Karusi l’amour de son prochain, la reconnaissance de sa culpabilité, la demande du pardon et le pardon afin que les mauvais souvenirs cèdent place à l’engagement ferme vers le développement. Elle l’a dit.

Après la messe en sa mémoire, la population, pour la plupart des élèves et des fonctionnaires, s’est dirigé vers le monument de l’indépendance et de l’unité pour suivre les cérémonies.

Des gerbes de fleurs ont été déposées successivement par les représentants de l’administration, ceux des forces de défense et de sécurité, ceux des partis politiques CNDD-FDD, UPRONA et APDR.

Le discours intégral du héros de la démocratie, Melchior Ndadaye, a précédé celui du gouverneur, Mme Calinie Mbarushimana.

Adieu, le passé malheureux que la population de Karusi a traversé après l’assassinat de Melchior Ndadaye, bonjour l’amour manifeste de son prochain, reconnaissons notre culpabilité et demandons pardon afin d’embrasser un développement réel de la province, a recommandé le gouvernement.

En province Muyinga, les cérémonies marquant la célébration du 28ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye ont eu lieu en commune Giteranyi, à 50 km du chef-lieu de la province Muyinga (nord-est du Burundi). Elles ont débuté par une messe d’action de grâce à la paroisse Giteranyi.

Dans son homélie, le vicaire général du diocèse Muyinga, Mgr Protais Nkurikiye, a exhorté les chrétiens à intérioriser la culture démocratique tel que le préconisait feu président Melchior Ndadaye. Il a appelé les responsables administratifs à être les premiers à asseoir la démocratie. Après la messe, les cérémonies se sont poursuivies au monument de l’unité. Les représentants provinciaux des partis politiques agréés à savoir le CNDD-FDD, l’UPRONA, le Sahwanya FRODEBU, le FRODEBU Nyakuri, le CNL, de l’administration et des forces de l’ordre ont déposé des gerbes de fleurs. Par après ce fût l’occasion de suivre le discours inaugural de la victoire du président Ndadaye lors des élections générales de juin 93.

Le gouverneur de la province Muyinga, Jean Claude Barutwanayo, est, quant à lui, revenu sur la vision du président Ndadaye, le rassembleur. Il a indiqué que les Burundais sont actuellement fiers de l’œuvre du héros de la démocratie et la plus-value est là, a-t-il déclaré. M. Barutwanayo a exhorté la population à travailler d’arrache-pied pour développer la province. Il a en outre recommandé l’assistance à s’adonner au développement du Burundi.

En province Bubanza (nord-ouest du Burundi), les habitants de toutes les cinq communes se sont rencontrés au chef-lieu de la commune et province Bubanza. Huit partis politiques agréés, à savoir Sahwanya FRODEBU, CNDD-FDD, UPRONA, CNL, APDR, PIEBU, RANAC et CODEBU, ont déposé des gerbes de fleurs sur le monument du feu président Melchior Ndadaye, a-t-on constaté sur place.

Dans son allocution, le gouverneur de la province Bubanza, Cleophas Nizigiyimana, après avoir passé en revue ce qu’était Melchior Ndadaye et son parcours, a appelé les habitants de cette province à être de bons héritiers du héros de la démocratie en s’adonnant aux projets d’auto développement et de développement du pays comme le prônait feu Ndadaye. Il leur a également demandé d’être toujours prêts à se sacrifier pour leur patrie et le bien-être de leurs pairs, et de toujours servir de bonne référence dans leur quotidien et chacun dans son domaine.

A noter que les festivités ont débuté par une prière à la Cathédrale Christ Roi de Bubanza, et que les drapeaux des services proches du chef-lieu de province, étaient en bernes.

En province Cankuzo, les cérémonies ont commencé par une messe de requiem en sa mémoire aucours de laquelle le curé de la paroisse Cankuzo, Abbé Athanase Nimbona, dans son homélie, a fait savoir que le président Melchior Ndadaye s’est donné corps et  âme pour la liberté de tout burundais. Il a appelé toute personne à contribuer dans le développement de la province par des actes réalisés ou des idées et par la parole claire et constructive. Il a en outre lancé un appel vibrant aux différents politiciens à collaborer pour le développement de la province. De plus, ils doivent apprendre à leurs militants  des paroles non violentes envers les autres. Les cérémonies ont été présidées par le gouverneur de province, Boniface Banyiyezako, en présence du député élu dans cette circonscription, les administrateurs communaux et les représentants des partis politiques oevrant dans la province, a constaté l’ABP sur place.

Le gouverneur Banyiyezako a rappelé que le président Melchior Ndadaye a acquis la démocratie pour l’ intérêt de la population. Il a interprélé les habitants de cette province à s’unir dans leur différence pour sauvegarder cette démocratie difficilement acquise. Pour ce faire, a-t-il signalé, il suffit de tout partager en toute circonstance. Il a ajouté que cela constitue le signe d’amour et du respect mutuel menant au développement de la province. Il les a également appelés à adhérer à des associations coopératives pour arriver au développement durable.

Pourtant, selon toujours le gouverneur de province, ce développement est impossible si la santé n’ est pas promue, raison pour laquelle il les a invités à ne pas relâcher à se protéger contre la Covid-19 en observant les mesures barrières telles qu’elles sont prescrites par le ministère ayant la santé publique dans ses attributions. Des gerbes de fleurs ont été déposées respectivement par le gouverneur de la province et son épouse, l’ administrateur et le conseiller permanent au monument du héros de la démocratie ainsi que les représentants des partis politiques à savoir le CNDD-FDD, le Sahwanya FRODEBU, l’UPRONA, la CODEBU, CNL, APDR.