• lun. Juil 4th, 2022

Signature du contrat du projet de formation professionnelle des jeunes réfugiés urbains entre l’ambassade de Chine et le HCR

ByAdministrateur

Oct 25, 2021

BUJUMBURA, 22 oct (ABP) – L’ambassadeur de Chine au Burundi, Mme Zhao Jiangping et le représentant du HCR au Burundi, Abdul Karim Ghoul ont procédé vendredi le 22 octobre 2021au siège de l’ambassade de la Chine à la signature du contrat du projet de formation professionnelle des jeunes refugiés vivant en milieu urbain au Burundi.

Mme Zhao Jiangping a signalé que cette formation sera suivie par 30 jeunes vivant en milieu urbain. Pour cette formation, il est prévu, au départ une enveloppe de 15.000 dollars américains.  Ces jeunes vont apprendre des métiers pendant trois mois et après, ils vont faire des stages professionnels pendant trois mois également.

Le représentant du HCR au Burundi a indiqué que l’importance de la signature de ce contrat de projet est qu’on va appliquer l’adage qui dit que « au lieu de donner du poisson à quelqu’un, il faut l’apprendre à pêcher ». Cette initiative est la réalisation locale du partenariat entre la Chine et le HCR. Il a signalé que près de 40% des réfugiés vivent en milieux urbains.  Jusqu’à présent, presque toute l’attention des ONG est tournée vers les réfugiés vivant dans les camps à l’intérieur du pays et peu d’attention est réservée aux réfugiés vivant en milieu urbain. Même si le montant n’est pas assez important, le type d’activité qui va être appuyé est très important. Il a ajouté que le gouvernement burundais est ouvert au rapatriement des réfugiés burundais. Il a la volonté d’appuyer mais n’a pas toujours les moyens, d’où l’importance du soutien de la communauté internationale en général et de la chine en particulier. Cette signature est un bon début qui annonce de grand potentiel dans l’avenir aussi bien pour les réfugiés vivant au Burundi, pour les rapatriés burundais et pour le gouvernement burundais.

Signalons que le coordonnateur de l’Office national de protection des réfugiés au ministère en charge de l’Intérieur, Samuel Ndayisenga était présent pour assister à la signature de ce contrat.