• mer. Mai 18th, 2022

Célébration de la journée internationale de l’enseignant à Ngozi

ByAdministrateur

Oct 27, 2021

NGOZI, 26 oct (ABP) – Le direction provinciale de l’enseignement a célébré, ce vendredi le 22 octobre à Marangara en province Ngozi, la journée internationale de l’enseignant. C’était également l’occasion de lancer l’année scolaire 2021-2022 au niveau de la province de Ngozi dont le thème retenu pour cette année est ” Soyons engagés et alignés pour une éducation de qualité. ” Le directeur provincial de l’enseignement à Ngozi, Jean Pierre Ndikuryayo, s’est félicité que la province de Ngozi a franchi un pas de géant de la réussite l’an dernier aux examens nationaux.

Le taux de réussite a été de 95% contrairement aux prévisions de 75 %. Environ 91 écoles sur les 165 que compte la province de Ngozi ont eu un taux de réussite de 100%. Cela a permis à la province Ngozi de se hisser au 6ème rang au niveau du pays. M. Ndikuryayo en a profité pour demander au personnel de l’éducation de rester aligné par rapport aux activités scolaires et à la hiérarchie pour franchir encore cette année un autre pas.

Le représentant des syndicats des enseignants regroupés dans la coalition COSESONA, Gilbert Nyawakira, s’est félicité de la bonne collaboration observée à Ngozi entre l’autorité administrative et les responsables scolaires. Quant à l’amélioration des conditions de travail pour les enseignants et la politique salariale longuement attendues, M. Nyawakira se veut plus rassurant. Le gouvernement du Burundi et les syndicats des enseignants sont à l’œuvre pour faire avancer le dossier, a-t-il martelé. Il a aussi demandé aux enseignants d’adhérer massivement au Fond de logement des enseignants pour bénéficier des crédits logement dans le cadre du programme clés à mains de la COSESONA.

Le gouverneur de la province de Ngozi, Epipode Baranyikwa a, dans son discours du jour lancé une sévère mise en garde aux éducateurs qui entretiennent des relations extra scolaires avec les élèves. Ce qui les pousse même à des comportements malsains jusqu’à modifier les résultats scolaires ou engrosser les jeunes filles. Le gouverneur Baranyikwa a ici demandé l’implication des responsables administratifs et judiciaires pour décourager définitivement ces comportements. Il a aussi exhorté le personnel de l’éducation à contribuer aux activités de développement de la province.  A noter que les meilleurs lauréats du concours national ont été primés à commencer par la commune Busiga qui s’est classée première.