• dim. Jan 23rd, 2022

Des pluies torrentielles mêlées de grêle ont blessé quatre personnes et endommagé des maisons et cultures sur neuf collines de la commune Gitega

ByAdministrateur

Nov 2, 2021

GITEGA, 28 oct (ABP) – Les pluies torrentielles mêlées de grêle qui sont tombées le 25 octobre ont causé des dégâts, dont quatre personnes blessées, 97 maisons d’habitations détruites ainsi que   des cultures ravagées sur neuf collines de la commune et province Gitega (centre du Burundi), a-t-on appris mardi du secrétaire exécutif permanent de la commune Gitega, M. Pierre Claver Harushimana, lors d’une interview avec l’ABP.

Les collines touchées par ces intempéries sont Mirama, Rutegama, Mugutu, Higiro, Rukoba, Mahonda, Nyakibingo, Nyamugari et Karenda, a précisé M. Harushimana.

La colline Mirama, qui a connu des sous collines très touchées par la grêle, surtout Rukenke, déplore quatre personnes blessées, 15 maisons dont les toitures ont été emportées par le vent. Les cultures ont été aussi ravagées, surtout sur la localité touchée par la grêle. La colline Rutegama, qui enregistre des sous collines frappées par la grêle, compte 32 maisons d’habitation détruites ainsi que des champs endommagés par ces pluies. Les collines Higiro et Rukoba comptent chacune 12 maisons dont les toitures se sont envolées et d’autres détruites, ainsi que des cultures ravagées.

La colline Nyakibingo déplore quatre maisons emportées ainsi que des cultures touchées, au moment où la colline Mahonda dénombre deux maisons touchées et des cultures ravagées par la grêle, tandis que la colline Nyamugari compte trois maisons détruites. Quant à la colline Karenda, elle compte une maison d’habitation touchée.

Pour les maisons dont les toitures ont été emportées, certains propriétaires ont pu récupérer quelques tôles encore en bon état. Ils se sont attelés à les réhabiliter aussitôt après avec l’aide de leurs voisins, ont indiqué les chefs de collines et quartiers lors d’une réunion tenue mardi par le secrétaire exécutif permanent de la commune Gitega à leur intention. Ils ont toutefois déploré des cas de certaines maisons détruites entièrement. Ils ont ainsi sollicité l’appui des bienfaiteurs pour trouver des logements provisoires et reconstruire leurs maisons.

Le secrétaire exécutif permanent a invité ces autorités locales à sensibiliser la population à s’impliquer pour la solidarité locale pour le logement des sans-abris et pour les travaux de réhabilitation ou de reconstruction. Il a aussi indiqué que les autorités communales vont analyser les possibilités de poser des gestes d’appui aux victimes de ces intempéries. Il a aussi invité la population ayant des cultures touchées à tout mettre en œuvre pour leur entretien ou la replantation.