• sam. Nov 26th, 2022

Baisse du nombre de nouveaux cas de covid-19 ces derniers jours, selon un rapport de situation du ministère en charge de la Santé publique

ByAdministrateur

Nov 4, 2021

BUJUMBURA, 3 nov (ABP) – Au cours des 7 derniers jours, la moyenne journalière de nouveaux cas de Covid-19 est de 17 cas, chiffre en baisse par rapport aux 7 jours précédents, avec en moyenne 30 cas communautaires par jour, selon un rapport de situation sur la réponse à la pandémie due au coronavirus sars-cov-2 (Covid-19) publié le 31 octobre 2021.

Au total, on note une baisse de 38% du cumul du nombre de nouveaux cas communautaires rapportés (131 cas) par rapport aux 7 jours précédents (213 cas). Au cours des 28 derniers jours, on note une baisse du taux de positivité avec une moyenne hebdomadaire de 1,68 cas de Covid-19 pour 100 tests réalisés.

Depuis le 21 juillet 2021 (début de la résurgence), le taux de positivité hebdomadaire moyen est de 3,06 cas pour 100 tests réalisés, en-dessous du seuil d’alerte de 5%. Ce taux était de 1,69 cas confirmés pour 100 tests réalisés depuis le début de l’année 2021.

Le taux de positivité chez les personnes dépistées au cours des dernières 24 heures (le 30 octobre 2021) est de 0,63 cas de Covid-19 pour 100 tests réalisés. Au total, depuis le 21 juillet 2021 (date de début de la résurgence), la moyenne journalière du nombre de nouveaux cas communautaires de Covid-19 rapportés est de 133 cas alors que cette moyenne journalière était de 22 cas jusque-là depuis le début de l’année 2021.

Concernant le dépistage, le nombre de personnes dépistées a également connu une baisse de 13%, avec un total de 13423 tests réalisés au cours de ces sept derniers jours contre un cumul de 15425 tests réalisés précédemment. De même, le nombre de nouvelles personnes dépistées au cours des dernières 24 heures (1428 tests) a connu une baisse de 32% par rapport aux 24 heures précédentes. Les neuf nouveaux cas communautaires rapportés au cours des dernières 24 heures ont été détectés dans six différents districts sur les 48 que compte le pays, et 15 districts ont enregistré zéro cas. Au cours des sept derniers jours, au total 142 nouveaux cas ont été rapportés dans 25 districts sur les 48 (52,08%).

Le taux de dépistage hebdomadaire continue de baisser en raison de la diminution progressive du taux de fréquentation des sites de dépistage du pays. Au cours des 3 dernières semaines, le taux de dépistage hebdomadaire enregistré est de 12,4 tests pour 10000 habitants contre 24,4 tests pour 10000 habitants au cours des 3 semaines précédentes. Globalement, le taux de dépistage hebdomadaire a été amélioré depuis le début de l’année 2021, avec une moyenne de 13,8 tests pour 10000 habitants contre 1,7 test pour 10000 habitants en 2020.

Parmi les 1428 nouveaux tests réalisés au cours des dernières 24 heures, plus des 3/4 sont constitués de voyageurs entrants et sortants (1192 tests, soit 83,5%) contre un total de 236 tests (16,5%) réalisés au sein de la population.

Notons qu’en cumul national depuis l’apparition du premier cas de Covid-19 au Burundi (31 mars 2020), sur 846.035 personnes se sont faits dépister, 20087 ont été testées positives, 19978 sont guéries et 14 sont mortes, soit un taux de positivité national de 2,37%, 99,51% de guérison et un taux de létalité de 0,07%, selon le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida.

Comme défis, l’on signale la mobilisation des ressources pour financer le nouveau plan national de réponse contre la Covid-19 de la période d’octobre 2021 à mars 2022 et le plan de déploiement de la vaccination finalisé, la recherche active des cas suspects, des contacts des cas confirmés et probables pour un suivi approprié, l’intensification de la communication et de la sensibilisation de la population pour le respect des mesures barrières mises en place au sein des populations et pour le dépistage volontaire afin de détecter précocement les cas dans la communauté et interrompre la chaine de transmission. L’autre défi est la non maitrise des stocks d’intrants de dépistage au niveau national pour anticiper les ruptures de stocks.

Le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida recommande de renforcer la communication pour la mise en œuvre des mesures de santé publique et de dépistage volontaire, la recherche et le suivi des contacts, le respect des mesures barrières, ainsi que la prise en charge adéquate. Il recommande également de renforcer la surveillance communautaire de la Covid-19, à travers les agents de santé communautaire, dans la recherche et le suivi des contacts, et de renforcer le suivi journalier de l’état des stocks pour anticiper les ruptures et assurer la disponibilité constante en intrants de laboratoire pour le dépistage dans tous les districts.