• sam. Juin 25th, 2022

Le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale en visite en province Bujumbura

ByAdministrateur

Nov 8, 2021

BUJUMBURA, 6 nov (ABP) – Le deuxième vice-président de l’assemblée nationale, M. Abel Gashatsi en visite en province Bujumbura (ouest du Burundi) au cours des vacances parlementaires, s’est joint ce vendredi à la population de la commune Mutimbuzi aux travaux communautaires de mélange du béton et de pavage de deux salles de classe à l’école fondamentale du village de paix de Maramvya, a constaté l’ABP sur place. La seconde étape a été l’inauguration d’un bloc du commissariat communal et de la salle des fêtes.

Dans son mot d’accueil, l’administrateur de cette commune, M. Siméon Butoyi a signalé que ce commissariat a été construit à 100% sous les fonds de la commune tandis que la salle des fêtes a été érigée avec les fonds du Fonds national d’investissement communal (FONIC) dans un premier temps pour être parachevée avec la contribution de la commune.

Abondant dans le même sens, le gouverneur de la province Bujumbura, M. Désiré Nsengiyumva a signalé que toutes les communes sont en sécurité et la population s’attèle aux travaux de développement.

Cependant, a-t-il poursuivi, la population de Gatumba frappée par les inondations de la Rusuzi et de Rukaramu demande qu’une digue soit construite afin d’empêcher le débordement des crues de cette rivière sinon la vie y sera impossible. Selon M. Nsengiyumva certains habitants de Gatumba seront délocalisés pour être installés ailleurs, a-t-il dit, demandant que le quartier Kajaga soit également protégé.

Il a signalé le conflit foncier, en commune Kabezi, qui oppose les particuliers et l’Etat à propos des terres situées sur la rive du lac Tanganyika. Aujourd’hui on ne sait pas à qui appartient réellement ces terres et il faut que les choses soient clarifiées pour que ces terres soient exploitées, a-t-il suggéré.

En zone Maramvya, il a parlé des gens qui s’accaparent des terres domaniales.  Par ailleurs, l’exploitation des terres rares à Mutambu a laissé les routes et les terres cultivables en mauvais état. Le gouverneur a plaidé pour que la population et la commune puissent y trouver leur compte. Il a également demandé que les quartiers de Gasenyi en commune Mutimbuzi soient bien aménagés et que par conséquent la commune Mutimbuzi qui touche sur les quartiers de la Mairie puisse être alimentée en eau et en électricité, et que ses routes soient asphaltées à l’image de la Mairie.

Dans son discours de circonstance, le 2ème vice-président a félicité la population de la province Bujumbura qui a vécu une période de guerre qui a hypothéqué le développement mais qui est aujourd’hui sur un grand rythme du développement, signalant que cela est possible grâce à la paix que connaît cette province. La population a été ainsi appelée à la sauvegarde de la paix et la sécurité.

S’agissant de la population déplacée de Gatumba, il a signalé que l’assemblée nationale a eu l’occasion de lui venir en aide mais qu’il faut prévenir pour qu’il n’y ait pas encore de catastrophes.

A la population qui s’est accaparée des terres domaniales à Maramvya, M. Gashatsi a demandé de cesser de couvrir ces gens tout en révélant que l’administration à la base y est impliquée.

S’agissant des terres de Kabezi et des terres rares exploitées à Mutambu, le 2ème vice-président de l’Asssemblée nationale a indiqué que les ministres ayant l’environnement et les mines dans leurs attributions seront appelés pour des questions orales et des précisions nécessaires seront données.

En ce qui concerne le développement de la commune Mutimbuzi, notamment l’aménagement des quartiers de Gasenyi et Gahahe en leur dotant de l’eau, de l’électricité et des routes goudronnées, M. Gashatsi a indiqué que ça rentre dans la politique nationale globale d’urbanisation.