• dim. Nov 28th, 2021

La COJUMA pour un meilleur avenir des jeunes

ByAdministrateur

Nov 11, 2021

BUJUMBURA, 9 nov (ABP) – Les jeunes qui ont terminé les études à l’auto-école de Carama se sont mis ensemble pour créer une coopérative dénommée « Coopérative des jeunes unis pour un meilleur avenir (COJUMA) », a appris l’ABP de la présidente de cette coopérative, qui est également la fondatrice de cette école, M. Adelphine Hatangimana lors d’une interview.

Ces jeunes ont commencé en 2020, avec un capital de 2.920.000 FBu, chacun ayant contribué une somme de 20.000 FBu, a indiqué Mme Hatangimana. L’objectif de cette coopérative est de promouvoir le transport rémunéré, vendre des pièces de rechange et tenir un garage pour d’éventuelles réparations, selon Mme Hatangimana. Cette coopérative, a-t-elle poursuivie, est venue résoudre le problème de chômage des jeunes et contribuer au développement durable du pays. Cette école, qui compte déjà 16 jeunes ayant des niveaux universitaires et humanités, a ainsi engagé trois jeunes qui vont enseigner les nouveaux inscrits.

Cette coopérative, qui souhaite un meilleur avenir pour les jeunes, envisage de se lancer prochainement dans l’agriculture en pratiquant la riziculture à Bubanza.

Elle demande à l’Etat de soutenir les jeunes entrepreneurs et en leur facilitant l’accès au crédit, surtout à la banque d’investissement pour les jeunes (BlJE). Cela contribuerait à réduire le chômage par la création de l’emploi, a signalé la présidente de COJUMA, tout en invitant les jeunes à se regrouper en coopératives pour se développer.