• mer. Mai 18th, 2022

Les députés et sénateurs de Bujumbura en tournées dans les communes

ByAdministrateur

Nov 12, 2021

BUJUMBURA,11 nov (ABP) – Les députés et sénateurs élus dans la circonscription de Bujumbura (ouest du Burundi) effectuent des descentes dans les communes de cette province pour s’enquérir des causes réelles des mauvais résultats que les communes et la province enregistrent depuis quelques années au concours national de la 9ème année et l’examen d’Etat a constaté l’ABP mercredi en commune Nyabiraba.

Ces descentes ont débuté en communes Kanyosha et Nyabiraba, cette dernière étant réputée comme une qui enregistre de mauvais résultats ce qui influe négativement sur le classement de la province.

En 2019, Nyabiraba a été classée 5ème sur 9 communes en province Bujumbura, en 2020, elle a occupé la 5ème place également et en 2021, elle a été la 8ème et la province a été classée 16ème sur 18 que compte le Burundi avec une moyenne de 85% alors qu’en 2019 elle avait 56% et avait eu 53% en 2020 comme l’a précisé M. Raphaël Ciza, directeur de l’Enseignement en province Bujumbura.

Les députés et sénateurs de Bujumbura disent ne pas connaître les causes réelles de ces mauvais résultats scolaires quand ils savent que les défis liés au manque d’enseignants, au manque de bancs pupitres et aux supports pédagogiques sont des défis qu’ils partagent avec les autres provinces et de surcroît, les enseignants des écoles qui réussissent mieux ont fréquenté les mêmes écoles que ceux qui ont été affectés en province Bujumbura.

Pour le directeur communal de l’Enseignement à Nyabiraba, M. Anatole Nkurunziza, les mauvaises performances de sa commune sont dues au fait qu’il y a des enseignants qui résident loin de leur poste d’attache, en mairie de Bujumbura par exemple, à Matara, en communes Mugongomanga et Mukike et en province Mwaro.

De plus, ces enseignants s’absentent à cause de la fatigue, d’autres le font parce qu’ils n’ont pas eu de moyen de déplacement, d’autres encore s’absentent au milieu du travail parce qu’ils n’ont pas bien enseigné, a-t-il renchéri.

Pour l’honorable Dieudonné Nahimana, natif de Nyabiraba, enseigner est une vocation et non un simple métier et ceux qui ne veulent pas s’acquitter convenablement de leur tâche devraient quitter le secteur de l’enseignement pour aller chercher un emploi ailleurs.

Et l’honorable Zénon Ndaruvukanye, doyen d’âges d’ajouter que ces enseignants gangrénés par ces mauvais comportements doivent se ressaisir faute de quoi des mesures seront prises à leur encontre.

A ajouter que ces descentes se sont poursuivies le jeudi en communes Mugongomanga et Mukike.