• mer. Déc 1st, 2021

Le CEM Mageyo fonctionne malgré quelques défis

ByAdministrateur

Nov 22, 2021

BUJUMBURA, 19 nov (ABP) – Les centres d’enseignement des métiers (CEM) qui devraient accueillir les élèves qui ont échoué la 9ème fondamentale fonctionnent difficilement, d’autres ne fonctionnent pas du tout malgré leurs belles infrastructures suite au manque d’enseignants, de supports pédagogiques et d’élèves car, il y a peu d’engouement chez les lauréats, a constaté l’ABP sur terrain.

Cependant, malgré quelques défis, le centre d’enseignement des métiers de Mageyo en commune Mubimbi, province Bujumbura, fonctionne et dispose d’élèves dans les filières agri-élevage et dans la couture.

Selon le directeur de cette école, M. Gaspard Sindayikengera, le centre a ouvert les portes au cours de l’année scolaire 2017-2018 avec deux sections à savoir l’agri-élevage et la couture.

Aujourd’hui, a-t-il poursuivi, il dispose de 13 élèves dans la section agriculture et élevage, tandis qu’en section couture 41 élèves sont régulièrement inscrits.

Parmi les défis que connaît l’école, il y a un nombre très réduit d’enseignants, trois en section agri-élevage, deux en section couture et un vacataire.

Le manque de supports pédagogiques se pose également avec acuité, notamment les intrants (semences, fertilisants, les aiguilles, les seringues, les thermomètres et autres pour la démonstration en section agri-élevage.

En couture, les machines manquent ainsi que les consommables (les tissus, les fils à coudre, les aiguilles et autres), a lancé M. Sindayikengera.

Malgré cela, s’est-il réjouis, l’école fonctionne, la commune lui a doté des vaches et dispose de quelques champs, et essaie dans la mesure de ses moyens de soutenir cette école. Il a lancé un appel aux lauréats qui ont échoué le concours national de s’orienter dans ces centres pour apprendre des métiers qui leur seront bénéfiques dans l’avenir.