• mer. Mai 18th, 2022

Le président du sénat rencontre les leaders des confessions religieuses de la famille protestante

ByAdministrateur

Jan 17, 2022

BUJUMBURA, 14 jan (ABP) – Le président du sénat de la République du Burundi M. Emmanuel Sinzohagera a organisé vendredi le 14 janvier 2022 à Bujumbura, une rencontre d’échanges avec les leaders des confessions religieuses de la famille protestante, sous le thème : « Consolidation de la cohésion sociale et spirituelle au sein des églises de la famille protestante ».

Lors de l’ouverture de la séance, le président du sénat a d’abord rappelé qu’il a été constaté que beaucoup de défis hantent les églises de la famille protestante du Burundi, dont la mésentente qui se manifeste dans certaines églises.

Pour cette raison, une synergie des efforts entre ces églises est nécessaire pour prendre leurs questions en main, afin de trouver des solutions y relatives, en utilisant l’intelligence que Dieu leurs a donné.

Photo de famille des participants à la réunion

Il a signalé aussi la nécessité de mettre en place une famille des églises protestantes (FEP), qui sera comme une commission chargée d’étudier ou de donner des orientations par rapport aux différentes questions qui se manifestent dans les églises des protestants, mais dans le strict respect des différentes doctrines de ces églises.

Selon M. Sinzohagera, cette réunion est une occasion de donner des contributions par rapport à  loi régissant les confessions religieuses au Burundi en cours de révision, afin de les adresser au ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique.

Se basant sur la lettre que Saint Paul a adressée aux Corinthiens, chapitre 12, le président de la chambre haute du parlement a profité de cette occasion pour demander aux leaders des confessions religieuses de la famille protestante, de se repentir et de se convertir pour bien guider le peuple de Dieu dont ils sont bergers, ou pour bien accomplir la mission de Dieu.

Il a aussi conseillé les serviteurs de Dieu qui étaient présents, à faire tout leur possible pour changer la mauvaise image que porte les églises protestantes du Burundi, en mettant de côté leurs intérêts et en priorisant les intérêts de leurs fidèles.

Après cette séance d’échanges, Pasteur Laurent Nduwimana a fait la lecture des différentes conclusions issues de cette réunion. Il a indiqué que les leaders des confessions religieuses de la famille protestante s’engagent à prendre en main les questions qui se trouvent dans leurs églises et de trouver des solutions, mettre ensemble leurs efforts pour sauvegarder la paix et la sécurité, rester unis pour bien servir le peuple de Dieu, donner une nouvelle image bonne à ses églises, échanger des expériences par rapport à la mission de Dieu.

Ils se sont engagés à mettre en place la famille des églises protestantes (FEP) et aussi à aller expliquer à leurs fidèles, l’intérêt de mettre en place cette organe afin de se rencontrer au mois de mars de cette année, pour approuver les statuts de FEP.

Les leaders des confessions religieuses des protestants ont aussi accepté d’envoyer au gouvernement du Burundi ses contributions en rapport avec la loi régissant les confessions religieuses du Burundi en cours de révision.

Le maire de la ville de Bujumbura Jimy Hatungimana a salué ces initiatives et a rappelé que c’est la ville de Bujumbura qui contient beaucoup d’églises par rapport au reste du pays. Il a souligné que dans les églises protestantes, il y a beaucoup de problèmes qui ont besoins des solutions durables. M. Hatungimana espère que la création de FEP viendra comme une solution. Il n’a pas oublié de mentionner la contribution de ces églises dans la sauvegarde de la paix et la sécurité, mais aussi pour le développement du pays.

La réunion a été clôturée par le lancement du cantique révisé qui contient 869 chansons, et qui a été faite par pasteur Édouard Nimubona, de l’église des Baptistes du Burundi.