• mer. Mai 18th, 2022

Journée provinciale de mobilisation sociale pour la Semaine santé mère-enfant

ByAdministrateur

Jan 17, 2022

BUJUMBURA/CANKUZO, 15 jan (ABP) – La province sanitaire de Bujumbura (ouest du Burundi) a organisé vendredi après-midi une journée de mobilisation sociale en faveur de la semaine dédiée à la santé de la mère et de l’enfant 2ème édition 2021, à travers une campagne de vaccination et de suivi contre la rougeole et la rubéole en date du 25 au 29 janvier 2022, a constaté l’ABP sur place.

Ouvrant les travaux de la journée, le gouverneur de la province Bujumbura, M. Désiré Nsengiyumva a fait savoir que lorsque les enfants et les mères enceintes ne sont pas vaccinés, cela porte préjudice à la santé de la population qui devient maladive et ne produit pas. Il a également fait constater les objectifs fixés lors de la campagne de vaccination précédente et a appelé les parties prenantes à mettre tout le paquet chacun en ce qui le concerne pour que cette campagne soit couronnée de succès.

                                                                                         Le gouverneur de la province Cankuzo, Boniface Banyiyezako (au milieu)

La déléguée du Programme élargie de vaccination (PEV), le Dr Sandra Bienvenue Nkeshimana a indiqué qu’il sera administré de l’albendazole à tous les enfants d’une année à 14 ans sur tout le territoire burundais dont le nombre s’élève à 5.142.999 et le déparasitage à l’albendazole de 514.364 femmes enceintes à partir du 2ème trimestre. On va donner du praziquantel à 1.640.051 enfants des districts sanitaires de Kabezi et Isare. Il sera administré de la Vitamine A à 2.118.218 enfants et du vaccin anti rougeoleux et contre la rubéole aux enfants de 9 à 59 mois.

Elle a recommandé que cette activité soit évaluée à chaque fin de journée pour voir si elle se déroule bien et qu’il y ait un échange d’informations sur un groupe WhatsApp qui sera créé pour cette fin. Il a été constaté que lors du premier passage de vaccination 2021, la couverture vaccinale n’a pas été totale (100%) pour certains antigènes sauf pour l’albendazole.

Le médecin directeur de la province sanitaire de Bujumbura le Dr Joël Nibigira a signalé que les rumeurs, les sectes qui refusent à leurs adeptes de se faire vacciner surtout en communes Nyabiraba,Kabezi et Mutambu entravent le bon déroulement de la vaccination et a demandé que l’administration s’implique dans la mobilisation de la population pour la vaccination.

A Cankuzo (est), le gouverneur Boniface Banyiyezako, a lancé un appel à la population à répondre massivement à la campagne de la Semaine santé mère-enfant. C’était dans une réunion de mobilisation provinciale pour la semaine santé mère-enfant 2ème édition 2021 organisée vendredi le 14 janvier 2022, par le Bureau provincial de la santé (BPS) à Cankuzo, a appris l’ABP sur place.

Les enfants de 6-59 mois bénéficieront de vaccins contre la rougeole et la rubeole, de vitamine A et d’Albendazole durant la campagne. Il est prévu également le déparasitage à l’albendazole des femmes enceintes de 3 mois au plus et aux enfants de 1 à 14 ans.

Ces activités se dérouleront aux différents centres de santé, aux sites mobiles (les écoles) ainsi que sur des sites avancées (les collines de choix).

A la question de la confusion de cette vaccination à celle de la Covid-19 qui pourrait empêcher les enfants à répondre massivement à cette campagne, les participants se sont engagés à faire une sensibilisation accrue de porte-à-porte par l’aide des administratifs à la base et des animateurs de santé communautaires. Ce qui a été considéré comme l’une des stratégies à utiliser pour avoir le maximum possible des enfants cibles à vacciner.

Par ailleurs, les parents contrevenants à ces activités prévues seront sanctionnés conformément à la loi. Cela a été évoqué du fait qu’il s’est observé des enfants se lançant dans des différentes activités au moment de la campagne de vaccination de la première édition.

M. Banyiyezako a appelé les participants à se donner corps et âme dans cette sensibilisation. Quant à la population, il l’a exhortée à participer massivement à la campagne car, comme il a été dit, aucun enfant ne peut rester sans être vacciné.

Il a été rappelé que toutes ces activités se dérouleront au respect des règles de protection contre la pandémie de Covid-19.

Durant cette semaine, pour la promotion d’une bonne alimentation, il sera également organisé des démonstrations culinaires au niveau des centres de santé du district sanitaire de Cankuzo, activités qui seront mises en œuvre par les mamans lumière. Cette méthode sera appliquée dans 6 districts sanitaires pilotes au niveau national.

A signaler qu’il y aura interruption des travaux de pulvérisation intra domiciliaire contre les moustiques au cours de cette campagne de vaccination.