• jeu. Fév 29th, 2024

Le ministère en charge de l’éducation suspend l’organisation du test pour les enseignants au profit du dialogue avec les concernés

ByAdministrateur

Jan 20, 2022

BUJUMBURA, 19 jan (ABP) – Le conseiller technique au sein du comité national de dialogue social (CNDS) M. Parfait Mperabagenzi, a procédé mardi le 18 janvier 2022, à la lecture d’une déclaration conjointe du ministère de l’Education nationale et de la Recherche Scientifique et les syndicats des enseignants affiliés à la Coalition spéciale des syndicats des enseignants pour la solidarité nationale (COSESONA).

                                                           Le président du CNDS à droite avec celui qui a représenté le ministère de l’éducation et la coalition

Dans cette déclaration, il est précisé que suite aux conflits qui subsistent entre le ministère de l’éducation nationale et de la recherche scientifique et les syndicats des enseignants affiliés à (COSESONA) qui sont relatifs à l’organisation d’un test de perfectionnement professionnel pour les enseignants et la politique salariale, le CNDS, en tant qu’organe de gestion des conflits est intervenu.

Lors de son intervention, le CNDS a invité les deux parties à s’asseoir ensemble dans le but d’engager un dialogue sur le conflit dont il est question pour que les deux parties en conflit puissent s’entendre.

Au cours des échanges, M. Mperabagenzi a indiqué que le ministère en charge de l’éducation a accepté de suspendre l’organisation du test pour détecter les forces et les faiblesses de chaque enseignant par matière, en attente des conclusions des négociations qui seront menées sous la médiation du CNDS, a-t-il expliqué.

De la part de COSESONA, le conseiller technique au sein du CNDS a indiqué que suite aux engagements du ministère en charge des questions éducatifs, cette coalition a accepté d’arrêter de déclencher un mouvement de grève, pour créer un climat favorable aux négociations.

Il a également indiqué que tous ces parties se sont convenues de mener des signatures pour cette déclaration afin d’aboutir à une solution aux problèmes posés.

En ce qui concerne la problématique de la politique salariale qui a été évoqué par cette coalition M. Mperabagenzi a signalé que le comité national de dialogue social s’engage à mener des dialogues avec les partenaires concernés par cette question notamment le gouvernement et la COSESONA, pour la mise en œuvre de ce qui a été convenu

Il est à noter que les signataires sont entre autres Sylvestre Ntibantunganya, médiateur principal et président du CNDS, le ministre en charge de l’éducation Prof. François Havyarimana ainsi que le président de la COSESONA M. Victor Ndabaniwe.