• lun. Avr 22nd, 2024

Grève des commerçants de Bujumbura City Market

ByAdministrateur

Jan 28, 2022

BUJUMBURA, 27 jan (ABP) – Les commerçants du marché de Bujumbura City Market « Kwa Siyoni » qui avaient suspendu les activités depuis mardi suite à la mesure prise par les gestionnaires de ce marché, de rehausser des frais de location des stands, ont repris les activités malgré leurs lamentations qui n’ont pas encore trouvé de solution, a constaté l’ABP.

Les commerçants disent que ces frais de location ont été revus presque au double. Ils disent également s’insurger contre la décision de ces mêmes gestionnaires qui, selon eux, leur ont interdit d’élire leurs représentants.

Lors d’une conférence de presse tenue mercredi le 26 janvier par le commissaire de ce marché Joseph Dukundane, il a signalé que depuis l’existence du marché, c’est la première fois qu’ils prennent une telle décision. Pour lui, la hausse n’est pas importante, car les montants implacables ne sont pas importants. Il explique que les commerçants qui grognent sont des sous-locataires des stands.

Ainsi, ces derniers ont acquis ces stands de ceux qui les ont loués et qui appliquent à leur endroit des montants très importants pour avoir des bénéfices. Des bénéfices personnels qui n’entrent pas dans les caisses du marché, a-t-il indiqué.  Ce qui, selon lui, s’est répercuté sur les commerçants sous-locataires quand les gestionnaires de ce marché ont réajusté le montant payable pour le loyer des stands. Pour lui, c’est un ajustement et non une hausse du montant de loyer. La mise en application devrait commencer ce mois de janvier, au plus tard le 10 février.

Dukundane a fait savoir que ce réajustement a été causé par l’apparition de Covid-19. Il a fait remarquer qu’il a été installé des robinets aux entrées du marché pour éviter les contaminations. Il a également fait savoir, que contrairement à d’autres secteurs, dans celui du parking des véhicules d’agences de voyage, ces montants ont été réduits de 50%.

Sur la question de la représentativité des commerçants de ce marché, M. Dukundane a indiqué qu’ils peuvent élire leurs propres représentants pour permettre une meilleure communication avec les gestionnaires de ce marché et non pour se syndiquer.

Il a interpellé les grévistes à reprendre leurs activités promettant qu’il est toujours à leur disposition à chaque fois qu’ils auront besoin de lui pour le règlement à l’amiable de n’importe quel  problème qui entraverait la bonne marche de leurs activités.