• jeu. Avr 18th, 2024

La CVR va poursuivre ses activités dans les provinces qu’elle n’a pas encore explorées

ByAdministrateur

Jan 28, 2022

GITEGA, 27 jan (ABP) – La Commission vérité et réconciliation (CVR) va poursuivre ses activités dans les provinces de Cibitoke, Bubanza, Ngozi, Ruyigi, Kayanza, Cankuzo, Rutana et dans certaines communes de Gitega et Karusi. Elle y fera des investigations sur les fosses communes des victimes des massacres de 1972 et 1973 en vue de procéder par la suite à l’exhumation et la conservation des restes.

Le président de la CVR, M. Pierre Claver Ndayicariye, a fait cette annonce lors d’une rencontre qu’il a organisée à l’adresse des partenaires de cette commission, le 26 janvier 2022, dans les enceintes de Moriah Hôtel de Masanganzira, dans le centre urbain de Gitega, en commune et province de Gitega (centre du Burundi).

Pour bien accomplir les missions lui confiées, M. Ndayicariye a sollicité la franche collaboration avec tous les participants à la rencontre, tout en particularisant les administratifs territoriaux des provinces précitées.

Par ailleurs, les participants ont donné des contributions sur la façon dont pourrait se tenir le pardon et la réconciliation, la réparation des victimes et la restitution des biens. Ils ont émis des avis et considérations sur la date de commémoration du génocide des hutu, tués durant les années précitées, mais le consensus n’a pas été dégagé. Les uns ont proposé qu’elle ait lieu le 29 avril prochain. Quant autres, ils ont émis le souhait d’attendre la commission terminer ses investigations sur toutes les années au cours desquelles le Burundi a sombré dans des tueries et d’arrêter par la suite une seule date de commémoration.

Cette rencontre a vu la participation des représentants des gouverneurs de province, des présidents des différentes commissions nationales, des représentants des forces de sécurité, ceux des organisations de la société civile, des confessions religieuses et des médias.