• jeu. Fév 29th, 2024

Hausse du prix de 300FBU et plus par litre du carburant

ByAdministrateur

Jan 31, 2022

BUJUMBURA, 28 jan (ABP) – Le ministère de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines a sorti ce jeudi 27 janvier 2022, un communiqué relatif à la hausse du prix du carburant. Malgré la hausse du prix de 300FBU par litre du carburant, plusieurs stations-services que l’ABP a pu visiter dans l’avant midi de ce vendredi restent fermées et attendent toujours d’être approvisionnées.

A la station Katikati, au centre-ville de Bujumbura, l’essence était en train d’être servi, mais les véhicules à mazout ne sont pas servis et sont garés là-bas depuis hier. Les autres stations visitées à la place de l’indépendance et au quartier asiatique sont fermées. Elles n’ont ni essence ni mazout. Les pompistes, visiblement désespérés, ont indiqué qu’ils attendent ce que « Dieu va faire ». Les passagers rencontrés sur place disent eux qu’ils ne savent plus sur quel pied danser du fait que les prix de tous produits ne cessent de monter.

Selon eux, c’est la première fois que le prix du carburant monte de 300 FBU et plus. Ils précisent qu’avant, la montée était insignifiante de 80FBU ou de 100FBU. Ils craignent encore une fois une montée exponentielle des prix du transport et des autres produits comme les denrées alimentaires.

Comme précisé dans un communiqué du ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, le prix de l’essence est passé de 2400 Fbu à 2700Fbu, le mazout est passé de 2350 FBU à 2650 FBU, le pétrole est passé de 2100Fbu à 2450Fbu.  A l’intérieur du pays, les prix sont fixés par ordonnance ministérielle, et suivant la localité de la station-service.