• mer. Juin 7th, 2023

Vers la satisfaction en eau potable dans la capitale politique du pays

ByAdministrateur

Fév 8, 2022

GITEGA, 4 fév (ABP) – La REGIDESO est à l’œuvre dans l’augmentation de la quantité de l’eau dans tous les quartiers de la capitale politique du Burundi, Gitega (centre du pays) pour couper court avec le rationnement. Le ministre ayant l’hydraulique et l’énergie dans ses attributions, M. Ibrahim Uwizeyimana, a fait cette annonce au moment où il répondait aux questions orales des sénateurs, jeudi le 3 février 2022, à l’hémicycle de Gitega.

La ville de Gitega connaît un déficit en eau de 46,3%, a-t-il fait savoir, avant de préciser que des solutions à court, à moyen et à long terme sont envisagées pour y remédier.

Le ministre Uwizeyimana a fait remarquer que le déficit en question découle de l’effectif de demandeurs qui est supérieur à la production en eau, d’une grande concentration humaine constituée entre autres des écoles à régime d’internat, des camps militaires, beaucoup de services tant publics que privés et d’une population sans cesse croissante des migrants. Il a ajouté que la configuration géographique de la ville de Gitega bloque aussi l’accès à l’eau dans certains quartiers, citant notamment les quartiers se trouvant sur des sites surélevés, tels Masenga, Rango, Karera I et II, Nyabututsi, Zege et Rukoba.

Revenant sur les solutions ci-haut évoquées, le ministre Uwizeyimana a indiqué qu’à court terme, la REGIDESO va procéder à la mise en place d’autres sources de captage pour augmenter l’eau dans le réservoir de Vyinkona. A moyen terme, il a fait savoir que l’on va réhabiliter les sources d’eau de Nyanzari et Simba. Quant au long terme, il a indiqué que l’on va faire le captage de l’eau à partir de la rivière Ruvyironza.