• lun. Fév 26th, 2024

L’administration et la police appelées à revoir les sanctions à infliger aux commissionnaires et rabatteurs pour les combattre

ByAdministrateur

Fév 17, 2022

KAYANZA, 16 fév (ABP) – Le gouverneur de la province Kayanza (nord du Burundi), le colonel Rémy Cishahayo recommande aux administrateurs communaux de tripler l’amende qui était de 100 000 FBu aux commissionnaires de bétail pour qu’ils rompent définitivement avec cette pratique. Il demande également à la population de Kayanza de les dénoncer.

C’est au moment où les commissionnaires de bétail font parler d’eux aux marchés de Bumba et Gatwaro respectivement des communes Butaganzwa et Kayanza. Cette campagne n’épargne pas les rabatteurs.

Selon les responsables et les comptables des communes susdites, une fois appréhendés, les commissionnaires sont frappés d’une amende de 100.000 FBu. Réagissant à cette situation, le gouverneur Cishahayo, qui les considère comme voleurs qualifiés, demande à l’administration des communes Butaganzwa et Kayanza de tripler l’amende qui doit passer de 100.000 FBu à 300.000 FBu pour que les commissionnaires coupent court avec cette mauvaise habitude de consommer ce qu’ils n’ont pas produit. « Ils se rendent aux marchés avec des bâtons seulement et rentrent avec les poches bourrées d’argent alors qu’ils n’élèvent même pas une cobaille », se lamente-t-il.

Quant aux rabatteurs qui sont pointés du doigt au centre urbain de Kayanza, la même autorité provinciale demande à l’administration urbaine de Kayanza de collaborer avec les forces de l’ordre pour démanteler les groupes de rabatteurs.