• ven. Mar 1st, 2024

GITEGA, 18 fév (ABP) – Le gouverneur de la province de Gitega (centre du pays), M. Venant Manirambona a exhorté mercredi, le 16 février 2022, les responsables administratifs de tous les niveaux, ceux des services publics et privés et la population de la commune de Gitega de travailler dans le respect des prescrits du gouvernement « responsable et laborieux » initié par le chef d’Etat, M. Evariste Ndayishimiye.

Par « gouvernement responsable », M. Manirambona a laissé entendre qu’il faut servir en bon père de famille. L’on doit donc servir avec compassion, respect et loyauté; et afficher le don de soi, en cas de besoin, a-t-il expliqué.

Quant au « gouvernement laborieux », il a fait savoir qu’il s’agit de retrousser les manches pour travailler assidûment afin de faire sortir nos ménages, nos entités territoriales voire notre pays de la pauvreté et d’engager ceux-ci plutôt sur la voie du développement, a-t-il explicité.

Pour y arriver, M.  Manirambona a recommandé aux uns et autres de changer de mentalité. Pour plus de précision, il a indiqué que « l’on doit rompre avec certaines pratiques dégradantes, en citant entre autres la corruption, l’arrogance, l’oisiveté, l’injustice, la fraude,

 » A titre indicatif, il s’est indigné des responsables qui réservent un mauvais accueil aux personnes qui sollicitent un concours de leur part, des chargés de l’application de la loi gagnés par la corruption, des commerçants qui gagnent frauduleusement, des chefs de familles qui se livrent au concubinage, des fonctionnaires de l’Etat qui violent le règlement du travail, etc.

Appelés à la présentation des doléances, les intervenants résidant dans le centre urbain de Gitega ont souhaité l’amélioration de la voirie, le respect des prix de transport et des produits de la BRARUDI, la signalisation des routes interurbaines.

D’autres personnes ont évoqué la lenteur des juridictions dans le traitement des jugements, les conflits fonciers, les conflits de ménages, etc.

Le gouverneur de province, appuyé par les responsables des juridictions de Gitega, a livré des réponses à certaines questions.

Aux questions restantes, il a promis de les cheminer aux instances habilitées. Après quoi, a-t-il conclu, il pourra y réserver une suite.

Vue partielle des participants