• mer. Fév 28th, 2024

L’Université Espoir d’Afrique, une pionnière dans les pratiques nouvelles de l’enseignement supérieur, selon Dr Barantota

ByAdministrateur

Fév 21, 2022

BUJUMBURA, 19 fév (ABP) – Le directeur de l’Université Espoir d’Afrique (UEA), Dr Victor Barantota a animé vendredi le 18 février 2022, une conférence de presse sur les réalisations de l’UEA depuis 2000.

A cette occasion, Dr Barantota a fait savoir que l’UEA a ouvert ses portes le 6 février 2000 au Kenya, avec le but éducationnel ultime de fournir un enseignement supérieur chrétien qui conduit les étudiants à l’intégration de la foi et de l’apprentissage et au développement des dynamiques humaines.

En effet, depuis son établissement au Burundi, l’UEA a connu un développement spectaculaire et a organisé des programmes au niveau des études supérieures professionnelles, Baccalauréat et Master dans 6 facultés.

Pour bien accomplir sa mission et donner une formation de qualité, Dr Barantota a souligné que l’UEA s’est dotée des moyens à la hauteur de ses ambitions. Il s’agit notamment des terrains de stages, des locaux, des laboratoires, de la bibliothèque, de l’accès libre à l’internet ainsi que l’alimentation en eau et électricité.

Il a ajouté que l’UEA a déjà sorti plus de 8000 diplômés et est très compétitive aux niveaux national et international. Le directeur de l’UEA a affirmé que cette université est caractérisée par une bonne organisation qui est constituée par le respect rigoureux du système BMD dont les éléments les plus importants sont la semestrialisation et le système de crédits.

A cet effet, il a rappelé que cette université a été créée avec l’objectif de donner l’opportunité aux Burundais et aux autres personnes de la sous-région d’accéder à l’enseignement supérieur. Il a saisi de cette opportunité pour dire que l’UEA est une pionnière dans les pratiques nouvelles en enseignement supérieur.

A côté de ses réalisations, l’UEA continue de se projeter dans l’avenir. Il a cité des projets d’augmenter les infrastructures au campus Ngagara, le développement des campus Mont espoir et Gishingano et mettre en place d’autres programmes de formation au niveau des études supérieures professionnelles de Baccalauréat, de Master et de Doctorat.

Dans le domaine de l’agriculture et élevage, Dr Barantota a affirmé qu’ils sont en train de travailler pour mettre en place plusieurs autres filières afin d’aboutir à la création d’une école d’agriculture et d’élevage.

Il n’a pas manqué de saluer la collaboration et le soutien dont bénéficie l’UEA de la part de la représentation légale et du conseil d’administration.