• mer. Fév 28th, 2024

Les veilleurs dans les écoles primaires réclament leur salaire

ByAdministrateur

Mar 1, 2022

BUJUMBURA, 25 fév (ABP) – Les veilleurs des écoles primaires en province scolaire de Bujumbura (ouest du Burundi) demandent d’être régulièrement payés comme les autres fonctionnaires et que leur salaire soit revu en hausse compte tenue de la cherté de la vie actuelle, une doléance présentée au gouverneur de Bujumbura lors de sa descente dans les communes.

Ces veilleurs disent qu’ils touchent 15mille francs par mois, un salaire, non seulement qui n’augmente pas, mais aussi irrégulier  car ils peuvent pour certains cas passer une année sans être payés.

Contacté pour en savoir plus, le directeur provincial de l’éducation (DPE), M. Raphaël Ciza a indiqué à l’ABP,  vendredi,  que ce problème est connu de la DPE et que  c’est un problème général.

Cette autorité scolaire a ajouté que les veilleurs sont payés sous la rubrique « frais de fonctionnement » octroyés aux directions des écoles primaires et l’enveloppe peut s’avérer insuffisante d’où la difficulté pour certaines écoles à payer les veilleurs.

Il a poursuivi en soulignant que les écoles bien organisées peuvent, cependant, initier des activités d’autofinancement comme les jardins ou boutiques scolaires qui peuvent générer de l’argent pour payer ce personnel et signale qu’il a déjà instruit les directeurs pour le faire.

  1. Ciza assure que petit à petit ces veilleurs seront payés et leur demande encore une fois d’user de la patience dont ils ont fait preuve depuis un certain temps.