• mar. Mar 5th, 2024

Vers l’informatisation de la comptabilité communale pour faciliter le contrôle

ByAdministrateur

Mar 1, 2022

BUJUMBURA, 25 fév (ABP) – L’Assemblée nationale du Burundi s’est réunie en plénière, jeudi le 24 février 2022, pour une séance de questions orales avec débat adressées au ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique M. Gervais Ndirakobuca, sur le contenu du rapport d’audit des comptes et de conformité des activités, des transactions et des informations financières des communes Ruyigi, Mugina, Giteranyi, Gitega, Ngozi et Nyanza-Lac pour l’exercice 2019-2020.

D’après le rapport d’audit des communes, les députés ont soulevé leur inquiétude sur la discordance entre le montant inscrit sur le compte de gestion et celui des ordres de recettes ainsi que le décalage entre les dépenses et les recettes. Ces représentants du peuple ont également affirmé que la mauvaise gestion des fonds collectés dans les communes est liée à l’absence des comptables compétents et plus performants dans le maniement des outils informatiques liés à la comptabilité et l’absence de suivi-évaluation du plan proposé par les conseils communaux. Face à cette situation, les députés de la chambre basse du parlement demandent qu’il y ait un test de sélection pour le recrutement des comptables capables de jouer pleinement leur rôle.

Prenant la parole, le ministre Ndirakobuca a indiqué que pour améliorer la performance et corriger les erreurs observées, il est nécessaire de renforcer les capacités techniques du service de la comptabilité par la formation des comptables communaux, des aides comptables et autres acteurs impliqués dans la gestion des finances des communes. Il a ajouté qu’ils envisagent informatiser de l’enregistrement des opérations pour faciliter le contrôle, signifiant que le logiciel de la comptabilité communale est efficace pour tous les rapports de la comptabilité si les opérations ont été effectuées régulièrement.

                                                                                                                 Vue partielle des parlementaires

A travers les structures du ministère, notamment la direction générale du développement communautaire et de la décentralisation et la direction en charge des finances communales, descentes sur terrain vont être organisées pour faire des appuis conseils en rapport avec la tenue de la comptabilité communale, a-t-il signalé.

En répondant les différentes questions des députés, le ministre de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique fait savoir que dans le but d’améliorer la gestion financière et administrative des communes, certaines mesures de redressement ont été prises dont la suspension des comptables communaux.

Comme la non-application de ces recommandations repose en grande partie sur la non-maitrise du manuel des procédures administratives et financières, M. Ndirakobuca a promis qu’ils vont continuer à accompagner les communes au moyen de la restructuration, de l’organisation de la comptabilité et du renforcement des capacités du personnel des communes responsables de la comptabilité y compris les membres des conseils communaux, sur la gestion financière et administrative des communes.