• lun. Juin 17th, 2024

La fumure organo-minérale se rarifie, les agriculteurs sont dans le désarroi en province de Muyinga

ByAdministrateur

Mar 10, 2022

MUYINGA, 9 mars (ABP) – Plusieurs agriculteurs en province de Muyinga (nord-est du Burundi), se lamentent de la rupture de l’approvisionnement en fumure organo- minérale (FOMI) et craignent de rater, pour ce fait la saison agricole B 2022, ont-ils déclaré mardi à l’ABP.

« Il est difficile de comprendre comment l’entreprise FOMI n’arrive pas à fournir en quantité suffisante et à temps la fumure organo-minérale dont nous avons déjà payé la totalité », s’interroge une agricultrice désemparée.  » Le temps passe et je risque de ne pas récolter du haricot pour la saison en cours, a- t- elle lâché avec colère « .

Les agriculteurs demandent au gouvernement du Burundi d’autoriser aux hommes d’affaires intéressés par ce secteur d’importer de l’étranger, l’engrais chimique en quantité suffisante, car il est visible que la société FOMI n’est plus à mesure de satisfaire le marché intérieur. Ils regrettent en outre que la société n’a pas respecté le délai de dix jours accordés par le ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité pour pouvoir distribuer de la fumure dans toutes les provinces du pays.

Au bureau provincial de l’environnement, agriculture et élevage, on tranquillise les agriculteurs, précisant que la fumure arrive en petites quantités et qu’on essaie de faire la distribution dans toutes les zones.