• mer. Fév 28th, 2024

Un encadrement des agriculteurs est requis

ByAdministrateur

Mar 7, 2022

BUJUMBURA, 4 fév (ABP) – Le gouverneur de la province Bujumbura (ouest du Burundi), appelle les services techniques de la Direction provinciale de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage (DPEAE) à jouer leur rôle qui consiste en encadrement de proximité des agriculteurs pour acquérir des méthodes agricoles modernes afin d’accroître la production.

Le gouverneur Nsengiyumva indique que certains agronomes communaux et les moniteurs agricoles ne sont pas visibles sur terrain et demande au directeur de la DPEAE de les amener à l’ordre. Certains moniteurs ne savent même pas les cultures qui ont été mises en place pour cette saison pour dire qu’ils s’endorment.

Certains administrateurs comme celui de Mukike, Nyabiraba, Mutimbuzi et Mutambu ont indiqué qu’il y a des collines qui ne disposent pas de moniteurs agricoles et le directeur ayant l’agriculture dans ses attributions M. Daniel Mazarahisha indique qu’il y a des candidats qui ont passé un examen et qui pourraient bientôt être embauchés.

Mme Marcelline Ndinkabandi est une agricultrice de la colline Mukonko en commune Nyabiraba qui pratique encore la polyculture sur un même terrain où haricot, petit pois et les patates  douces et pommes de terre sont dans un même jardin.

Interrogé par l’ABP si elle bénéficie d’un encadrement agricole, elle a répondu par la négative, ajoutant que sa colline ne dispose pas de moniteur agricole.

Le gouverneur Nsengiyumva a demandé par la même occasion au directeur Mazarahisha de convoquer une réunion de tous les employés de la DPEAE Bujumbura pour les sensibiliser et leur rappeler le contrat de performance.