• mer. Fév 28th, 2024

Evaluation des réalisations des coopératives caféicoles

ByAdministrateur

Mar 19, 2022

KAYANZA, 17 mars (ABP) – La Fédération des coopératives caféicoles de la province Kayanza (nord du Burundi) a réuni vendredi dernier, au chef-lieu de la province, les représentants des coopératives caféicoles exerçant dans cette province et les chefs de stations de lavage-dépulpage. C’était dans le but d’évaluer les réalisations de cette coopérative et voir ensemble comment se porte le secteur du café, a-t-on constaté l’ABP.

Ceux qui ont pris la parole ont, tour à tour, témoigné que le secteur caféicole se porte bien malgré quelques défis. Parmi les défis signalés figurent entre autres la pénurie des fertilisants de type NPK et des insecticides destinés à la pulvérisation des caféiers. Ils ont ainsi demandé au gouvernement et à l’Office de développement de la filière caféicole (ODECA) de tabler sur ces défis du fait que, selon leurs dires, un verger caféicole non fertilisé ou pulvérisé doit donner un rendement inférieur à celui attendu.

De plus, les participants à la rencontre ont évoqué l’apparition de la maladie des caféiers dénommée anthracnose ainsi que des fourmis qui ravagent les caféiers. Pour ce faire, ils ont demandé aux instances habilitées de tout mettre en œuvre pour limiter les dégâts avant que la situation ne s’aggrave.

Etant donné que la fraude caféicole fait parler d’elle depuis des années dans les communes Kabarore et Busiga respectivement des provinces Kayanza et Ngozi, le conseiller socioculturel du gouverneur de Kayanza, M. Sylvain Bakanibona, a fait savoir que les fraudeurs sont des ennemis du pays et qu’il faut les combattre jusqu’à ce qu’ils rompent avec cette mauvaise pratique. Il a ainsi demandé aux représentants des coopératives caféicoles de les mettre en garde.

A noter que cette réunion a également vu la présence des représentants de la Confédération nationale des associations caféicoles (CNAC-Murima w’Isangi) ainsi que des représentants des stations de lavage-dépulpage.