• lun. Fév 26th, 2024

Les médias burundais appelés à s’aligner à la Stratégie nationale de communication pour le développement

ByAdministrateur

Mar 19, 2022

BUJUMBURA, 17 mars (ABP) – Les médias burundais sont appelés à s’aligner à la Stratégie nationale de communication pour le développement afin d’appuyer le Plan national de développement (PND Burundi 2018-2027). L’appel a été lancé à Ngozi (nord du Burundi) la semaine dernière par le directeur général en charge de la Communication et des Médias, M. Jacques Bukuru, lors d’un atelier de vulgarisation de cette stratégie à l’intention des journalistes.

Selon lui, le gouvernement du Burundi, à travers le PND 2018-2027, s’est engagé à réaliser son objectif d’asseoir les programmes prioritaires de développement économique et social vers l’émergence du pays à l’horizon 2027.

Pendant cette décennie, toutes les institutions, les pouvoirs publics et les acteurs non étatiques de développement au Burundi s’inspireront et s’aligneront donc sur ce nouvel instrument de planification stratégique à 3 Enjeux, 5 Orientations, 16 Axes et 51 Objectifs.

C’est dans ce cadre qu’une Stratégie nationale de communication pour le développement en appui au PND (SNCD-Burundi) » avec pour objectif global d’améliorer et de renforcer le niveau de participation de toutes les parties prenantes à la mise en œuvre du PND Burundi 2018-2027 a été élaborée afin de parvenir à un développement durable, inclusif et participatif.

Les nombreuses actions de développement qui seront entreprises, dans le cadre du PND, pour améliorer la qualité de vie des populations ont besoin d’être soutenues par la communication pour le développement.  Il s’agit de renforcer les capacités des populations à s’auto développer en adoptant une stratégie de changement de comportements en utilisant plusieurs techniques de communication notamment des sketchs, des théâtres, des visites d’échanges d’expériences, des concours pendant les festivals, des foires et expositions, des ateliers, de l’internet et les réseaux sociaux.

Le PND2018-2027, reconnaît selon lui, l’importance des médias et de la communication en précisant que le rôle de la presse et des médias en général est un capital pour un accompagnement efficace d’une telle dynamique de changement.

Avec la communication pour le développement, la communauté doit être au centre de son développement. Il s’agit d’identifier les vrais problèmes des populations en leur tendant le micro afin qu’ils puissent parler eux-mêmes de ce dont ils ont besoin afin d’éclairer les politiques sur les vrais souhaits de la société.

Il s’agira également, selon M. Bukuru, de créer des communautés de communication pour le développement.  Sur ce, il a salué le travail accompli déjà par les radios communautaires dans ce domaine et a invité les autres médias à leur emboiter le pas afin de pouvoir aboutir au changement de certains attitudes et comportements qui ne favorisent pas le développement comme la paresse, la solitude, la corruption, la malhonnêteté ; les VBGs ; etc.   C’est pourquoi a-t-il rappelé, le ministère en charge de la Communication a demandé à tous les médias de développer des techniques qui puissent leur permettre de mesurer l’impact des informations qu’ils diffusent dans la population.

Selon lui, un effort continu et soutenu d’information, d’éducation et de formation sur au moins deux générations sera nécessaire afin de pouvoir baisser fondamentalement les lourdes tendances comportementales qui constituent des contraintes majeures à la transformation économique et sociale…

Plus qu’une simple stratégie, la communication pour le développement est un processus social majeur fondé sur la promotion du dialogue entre les communautés et les décideurs à l’échelon local, national et régional, a-t-il dit.

Elle est un processus basé sur des preuves. Il utilise une combinaison d’outils, de voies et d’approches de communication pour faciliter la participation et l’engagement avec les jeunes, les familles, les communautés pour un changement social et comportemental positif dans les contextes de développement.