• mar. Mar 5th, 2024

Ouverture du forum de trois jours sur l’engagement citoyen

ByAdministrateur

Mar 17, 2022

 BUJUMBURA, 16 mars (ABP) – La Banque mondiale et l’ONG Word vision, en collaboration avec le ministère des Finances, du Budget et de la Planification économique, organisent du 16 au 18 mars 2022 à Bujumbura, un forum sur l’engagement citoyen : outils, expériences et impact, à l’endroit des partenaires au développement, des représentants du gouvernement, des citoyens, de la société civile et des médias.

Dans son discours d’ouverture, Mme Annonciate Nshimirimana, directrice de la Planification au ministère des Finances qui a représenté le ministre (en ligne ou par vidéoconférence), a fait savoir que le gouvernement s’est engagé à transformer sur terrain l’économie burundaise, ce qui requiert une appropriation de tout un chacun et qui se traduit comme  » citoyen acteur, citoyen bénéficiaire « . Elle a ajouté que le gouvernement souhaite l’amélioration des résultats non seulement des projets en exécution, mais aussi ceux en cours d’élaboration.

Selon Mme Nshimirimana, le Burundi s’est engagé dans un combat de lutte contre la pauvreté dans l’optique d’une croissance économique durable et inclusive. La conjugaison des efforts et la coordination de tous les acteurs permettra de garantir l’accès de tous aux ressources du pays, ce qui exige l’engagement et la contribution de tout un chacun. D’après elle, il s’agit d’une détermination du gouvernement qui s’inscrit dans l’effort de promouvoir une gestion axée sur les résultats dans tous les secteurs de la vie du pays.

La directrice de la Planification aux ministères des Finances n’a pas manqué de signaler que les présentes assises viennent pour appuyer les efforts du gouvernement qui doivent se concrétiser par l’amélioration des performances de ces projets financés par les partenaires de développement en général et plus particulièrement ceux financés par la Banque mondiale. Durant ces trois jours de formation, le souhait est que tous les participants s’approprient et disposent de tous les outils indispensables dans la bonne gestion des projets à travers l’approche de l’engagement citoyen.

Elle a demandé aux participants de faire un engagement réel, de travailler main dans la main en vie de ne plus enregistrer des cas de financement des projets qui tombent en annulation ou des cas de prolongation de délai d’exécution des projets.

La représentante résidente de la Banque mondiale au Burundi, Mme Véronique Kabongo, a précisé que la Banque mondiale considère l’amélioration de l’engagement citoyen comme une priorité pour le développement à l’échelle mondiale. Selon Mme Kabongo, l’engagement citoyen signifie que ces derniers devraient avoir accès aux informations relatives aux projets, mais aussi, il devrait y avoir des canaux leur permettant de partager leurs commentaires sur ce qui fonctionne bien et ce qui peut être amélioré.

La représentante de la Banque mondiale a précisé que l’expérience mondiale y compris celle du Burundi indique que si la communication dans les deux sens fonctionne bien, elle contribuera à mettre en place des projets utiles pour la population. Il s’en dégagera de meilleurs résultats de développement dans les différents secteurs d’intervention de la Banque mondiale dont la santé, l’éducation, la protection sociale, l’ouverture des corridors, l’amélioration du niveau de vie de la population rurale etc.

                                                                                                      Vue partielle des participants