• ven. Mar 1st, 2024

La coupure d’électricité freine le bon déroulement des activités quotidiennes

ByAdministrateur

Mar 23, 2022

KARUSI, 22 mars (ABP) – Les coupures d’électricité qui deviennent plutôt permanentes que le courant prévu, pèsent sur le bon déroulement des activités jusqu’au niveau du service commercial de la REGIDESO d’après les bénéficiaires directs et indirects de l’énergie électrique en provenance du barrage de Rwegura. Il fut un bout de temps que la ligne électrique Rwegura Karusi tombe souvent en panne pendant des heures et mêmes des jours.

Au niveau des utilisateurs comme les propriétaires des moulins, des menuiseries, appareils de soudure, des salons de coiffure et des secrétariats publics, les pertes sont énormes, disent-ils. Le temps, l’argent et la confiance envers leurs clients sont les plus cités.

Au niveau de services, les secrétaires parlent des retards dans la confection des rapports tandis que les chefs de services mentionnent le freinage d’élaboration des plans et de leurs exécutions. La connexion du barrage provincial de la Ndurumu avec celui de Rwegura n’est venue que pour désavantager les bénéficiaires directs et indirects, indiquent avec nostalgie les plus anciens. La rareté des transformateurs par rapport aux demandeurs des lignes électriques provoque des pannes régulières qui ont incité les services de la REGIDESO à élaborer un calendrier de l’alternance des utilisateurs de moulins actuellement. Au service commercial de la REGIDESO, les clients qui proviennent des différentes communes pour payer les factures se lamentent. Ils passent la longueur des journées attendant que les pannes soient réparées et rentrent souvent à la REGIDESO avec l’argent alors qu’ils ne sont pas épargnés des sanctions leur réservées en cas de dépassement des délais de paiement. Ce dernier service devait, au moins posséder un groupe électrogène de secours, demandent à la fois les clients et les responsables du service. La vieillesse des poteaux électriques et la longueur de la ligne Rwegura Karusi passant par kayanza, Ngozi et Muyinga sont les principaux facteurs qui sont à l’origine de ces pannes répétitives selon le personnel de la REGIDESO à Karusi.