• mar. Mar 5th, 2024

Les communes de Cankuzo, Cendajuru et Kigamba bénéficient de différentes infrastructures

ByAdministrateur

Avr 3, 2022

CANKUZO, 2 avr (ABP) – La population des communes Cankuzo, Cendajuru et Kigamba de la province Cankuzo (est du Burundi), a bénéficié des infrastructures composées de hangars de stockage et de latrines de la part de World Vision via le Projet Tubehoneza, a appris l’ABP lors d’une réunion organisée le jeudi 31 mars 2022 avant réception de ces infrastructures.

Les agriculteurs de la colline Nyabisindu en commune et province Cankuzo conservent leur récolte de maïs, de haricot, d’arachides et de riz dans un hangar de stockage qui leur a été construit par l’ONG World Vision Burundi dans le cadre du Projet « Tubehoneza ».

En effet, ils disent être satisfaits de sa disponibilité. Elie Muriro, gestionnaire de ce hangar a indiqué qu’ils conservaient leur rendement en commune Bweru de la province Ruyigi auparavant.

Cependant, des défis ne manquent pas. Muriro fait savoir que ce même hangar, n’est pas à mesure de conserver toute la récolte de la population des trois collines. Le même problème a été soulevé, lors d’une réunion de réception de ces hangars et latrines aux différents centres de santé que cette ONG World Vision a érigés en communes de Cankuzo, Cendajuru et Kigamba, par le directeur du bureau provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage en province Cankuzo.  Ir Melchiade Ntahondereye a indiqué que ce défi est commun pour les agriculteurs de toute la province. Il a demandé aux partenaires de cette province de majorer les dimensions pour les prochaines occasions.

C’est au moment où le gouverneur de la province Cankuzo, M. Boniface Banyiyezako, dans cette même réunion a apprécié positivement ces réalisations. Il a recommandé aux administrateurs communaux de prendre toutes les mesures possibles pour la pérennisation de ces acquis publics et à World Vision d’exécuter le projet dans d’autres communes.

Avant cette réunion, le gouverneur Banyiyezako avait visité ces infrastructures au CDS Mugozi et sur la colline Nyabisindu en commune Cankuzo.

Signalons que parmi les volets de ce projet Tubehoneza qui va clôturer ses travaux à la fin de ce mois d’avril figurent l’hygiène et assainissement. Les travaux de ce projet ont couté environ un milliard de franc burundais, selon la coordinatrice du projet, Mme Esperance Kamariza.