• mar. Fév 27th, 2024

La production agricole est satisfaisante selon le ministre en charge de l’agriculture

ByAdministrateur

Avr 26, 2022

KARUSI, 23 avr (ABP) – Le ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Déo Guide Rurema, a indiqué que la production agricole est bonne malgré les rumeurs qui parlent de mauvaises récoltes. Cela a été dit, vendredi le 22 avril 2022, à Karusi, avant la signature du mémorandum d’entente d’achat des denrées alimentaires (maïs, haricot et riz) entre le ministère en charge de l’agriculture et le programme alimentaire mondial (PAM).

« Dans le but de démentir les rumeurs qui circulent, insinuant la mauvaise production agricole, nous avons d’abord accepté la commande des produits viviers du PAM qui a besoin environ 4.000 tonnes de maïs, de haricot et du riz destinées aux cantines scolaires pour l’année scolaire prochaine », a signalé le ministre Rurema, dans son interview.

Ensuite, « nous venons de visiter conjointement les stocks en province Gitega et Karusi pour nous assurer de ces réserves », a-t-il ajouté.  Selon ce ministre, les récoltes sont suffisantes grâce aux mesures qui ont été prises comme le groupement des terres arables pour faciliter l’encadrement agricole, l’organisation du travail en coopératives et la disponibilité des semences sélectionnés et des engrais. Il a, en outre, déclaré que le ministère a mis des efforts dans la gestion et la bonne conservation de ces récoltes. En effet, le gouvernement s’est engagé à fixer les prix encourageants, à acheter la production, et à construire des hangars de stock pour conserver soigneusement les récoltes. Comme résultat, lors des tests de qualité effectués par un expert du PAM, le stock de Karusi a été classé à la deuxième catégorie, étant donné que le PAM achète même les produits de la troisième.

Le directeur et représentant du PAM au Burundi, M. Houssainou Taal a félicité le gouvernement burundais en général, et le ministère ayant l’agriculture dans ses attributions en particulier, pour le pas franchi en matière de la sécurité alimentaire. Il a aussi adressé ses félicitations au bureau provincial de l’environnement, de l’agriculture de l’élevage sur sa bonne cotation en rapport avec la conservation des récoltes.