• lun. Juil 15th, 2024

Ouverture de l’année académique 2021- 2022 de l’ISCAM

ByAdministrateur

Mai 6, 2022

BUJUMBURA, 29 avr ABP) – Le chef de l’Etat burundais, M. Evariste Ndayishimiye a procédé vendredi 29 avril 2022, à l’ouverture solennelle de l’année académique 2021- 2022 de l’Institut supérieur des cadres militaires (ISCAM). Les cérémonies se sont déroulées dans les enceintes de cet Institut, a-t-on constaté sur place.

Le moment fort de cet évènement a été marqué par l’incorporation définitive de 145 candidats officiers de la 51ème promotion de l’ISCAM et la remise des diplômes aux 78 lauréats de la 47ème promotion de l’ISCAM qui a été suivie par leur prestation de serment devant le chef de l’Etat burundais.

                                                        Le chef de l’Etat en train de délivrer des diplômes aux lauréats de l’ISCAM

L’ouverture de l’année académique intervient après la semaine de l’ISCAM qui a été organisée sous le thème : ISCAM : « Grenier du savoir de la FDNB, promoteur des compétences et ressources humaines, par la recherche sur les technologies innovantes, pilier du développement intégré du Burundi », a indiqué le commandant de l’ISCAM, le général de brigade Gaspard Baratuza.

Il a précisé que l’ISCAM a déjà adhéré au système Baccalauréat, Master, Doctorat (BMD), ce qui a réduit la durée de la formation de 4 ans à 3 ans.  Cette institution militaire d’enseignement supérieur compte deux facultés à savoir la Faculté d’Economie qui compte l’Economie politique, l’Administration et Gestion et l’Economie Rurale et la Faculté des Sciences qui comporte la Génie civile et environnementale, les Technologies de l’information et des télécommunications (TIC) et la Génie mécanique.  A la fin de la formation académique, l’ISCAM délivre le diplôme de baccalauréat comme d’autres structures d’enseignement supérieur. Le commandant de l’ISCAM nourrit néanmoins l’espoir que dans un proche avenir, cet institut pourra organiser des formations de niveau master.

Le général Baratuza se réjouit du bilan des réalisations enregistrées au cours de l’année académique qui vient de s’écouler. Il a ainsi primé 10 militaires qui se sont démarqués dans leurs prestations. Ces derniers se retrouvent dans la catégorie des officiers, des sous-officiers et des hommes de rang.

L’insuffisance des salles de cours, le manque de laboratoire de génie civile, le manque de gymnase pour le conditionnement physique des candidats officiers et le manque de réseau internet à haut débit sont les quelques défis auxquels fait face l’ISCAM.

Le ministre burundais en charge de la défense nationale, Ir Alain Tribert Mutabazi a fait remarquer que la présence du président de la République du Burundi dans cette cérémonie d’ouverture de l’année académique à l’ISCAM est un signe éloquent qui témoignent la grande importance que le gouvernent du Burundi attache à la FDNB.

Le président Ndayishimiye a félicité les responsables de l’ISCAM pour le pas déjà franchi et les a exhortés d’aller de l’avant. En guise de reconnaissance des efforts fournis par la communauté de l’ISCAM, le chef de l’Etat burundais leur a offert deux génisses.

Le président Ndayishimiye a prodigué de multiples conseils aux candidats officiers et aux lauréats de cet institut. Ces derniers sont centrés entre autres sur le respect de la loi et du règlement militaire, la protection de l’environnement, la lutte contre le commerce frauduleux et la lutte contre la corruption. Le chef de l’Etat s’est déclaré satisfait de l’état de la sécurité qui prévaut dans le pays, appelant ainsi ceux qui ont pris la voie des armes, à les déposer et venir apporter leur contribution dans le développement socio-économique du pays.