• lun. Juil 15th, 2024

La population de la province Rumonge invitée à rompre avec la pratique de la luettectomie

ByAdministrateur

Mai 12, 2022

RUMONGE, 11 mai (ABP) – Le médecin directeur de la province Rumonge (sud-ouest du Burundi), Dr Jean Claude Ndikumasabo, a affirmé, au cours d’une interview accordée à l’ABP, que la pratique de la luettectomie est une réalité dans cette province.

Le docteur Ndikumasabo fait savoir que cette maladie s’observe à travers des cas de complications enregistrés au niveau des formations sanitaires, lorsque la luettectomie a été mal conduite jusqu’à ce que l’enfant soit amené à la structure sanitaire avec des saignements.

Il explique que la luettectomie n’est pas une pratique habituelle comme la majorité de la population le pense. Selon lui, il y a des cas où on peut la pratiquer, mais par des spécialistes et non par des charlatans qui existent au niveau de la communauté.

En plus des saignements, Dr Ndikumasabo a précisé que cette pratique présente également d’autres conséquences néfastes pour la santé, notamment le risque de diffusion des infections car, a-t-il expliqué, cette pratique se fait souvent, en cas des angines et l’enfant peut mourir par une septicémie qui signifie la présence d’une infection dans le sang.

Il a aussi signalé qu’il peut y avoir un risque de reflux nasopharyngé, du fait que la luettectomie est mal conduite, avec un risque de couper d’autres organes de la cavité buccale au niveau de la gorge autour de la luette.

Dr Ndikumasabo conseille la population de la province Rumonge, de ne pas recourir aux charlatans, mais plutôt de se confier aux formations sanitaires, assurant que ladite province regorge des centres de santé, des centres médicaux, des cliniques ainsi qu’hôpitaux pour s’occuper de la population. Il a interpellé l’administration et la justice de sanctionner sévèrement les charlatans pratiquant la luettectomie, afin d’éradiquer cette mauvaise pratique au niveau de la communauté.