• mar. Fév 27th, 2024

Les jeunes n’ont pas encore compris l’importance de l’apprentissage des métiers

ByAdministrateur

Mai 12, 2022

BUBANZA, 11 mai (ABP) – Les jeunes de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi) n’ont pas encore compris l’importance de l’apprentissage des métiers, car le constat est que les Centres d’enseignement des métiers (CEM) sont peu fréquentés, apprend-on du directeur provincial de l’Education (DPE), Claude Badugaritse.

Selon cette source, au niveau provincial, sur 13 Centres d’enseignement des métiers, dont l’un appartenant au privé, 8 sont fonctionnels, avec 304 élèves seulement. Et ces CEM possèdent des sections en rapport avec l’agri-élevage, la couture, la menuiserie, la maçonnerie, la soudure, la plomberie, la mécanique et la savonnerie. Mais les apprenants préfèrent celles en rapport avec l’agri-élevage et couture uniquement.

Les causes de la non-fréquentation de ces autres sections sont entre autres l’insuffisance des équipements et des enseignants qualifiés, ainsi que le fait que ces CEM accueillent les élèves qui ont échoué, ce qui fait que la plupart des jeunes les trouvent moins importants, précise la même source.

Le directeur provincial de l’Education, Claude Badugaritse appelle les administratifs, les parents et les partenaires au développement provincial, à faire une sensibilisation sur l’importance de l’apprentissage des métiers.

Il demande aux CEM de privilégier des sections qui collent avec les réalités des localités dans lesquelles ils sont installés.